Posts From Toufik-de-Planoise

Alors que le « squat Tarragnoz » a été expulsé fin août, la question des « Mineurs Non Accompagnés » (MNA) suscite toujours de vives tensions. Entre les services de l’Aide Sociale à l’Enfance et l’association SolMiRé, la bataille s’est engagée quant au sort

Guerre à la guerre ! pouvait-on entendre vendredi dernier, dans les rues presque désertes de Besançon. Si les commémorations du 11 novembre sont habituellement synonymes de recueillement et de ferveur nationale, quelques irréductibles escomptaient bien ne pas limiter leur indignation

Sur les réseaux sociaux, son annonce a été beaucoup commentée. L’artiste « Gentil Godjo » a dénoncé une véritable « censure » hier matin, regrettant de ne pouvoir finalement participer au festival « Viens voir » à Lons-le-Saunier (Jura). Cet événement local est devenu une petite

À Planoise, l’émotion est restée vive. Quelques semaines après la disparition brutale d’Abdel-Malek, près de deux-cent personnes ont entamé une marche blanche afin de lui rendre un dernier hommage. Fauché à tout juste quinze ans par des tirs survenus dans

Jusqu’où ira la contestation ? D’une lutte salariale dans les raffineries passant par une crise à la pompe, patronat et gouvernement se retrouvent désormais face aux balbutiements d’un mouvement social d’ampleur. Sur fond d’inflation et de réforme des retraites, l’absence

Malgré des gains records en 2021, le groupe Carrefour suscite une vive contestation interne. Plusieurs milliers de salariés étaient ainsi en grève le 24 septembre dernier, revendiquant des avancées concrètes quant à leurs salaires et conditions de travail. Une fronde

Salariés du public et du privé, chômeurs et précaires, jeunes et retraités, acteurs syndicaux et politiques, ont globalement répondu présents en Franche-Comté. Environ 2 500 d’entre eux défilaient dans les six principales villes de la région, dont 700 à 1

Le « Sequane Fest » à Montbéliard, c’est une institution de la scène rock et metal en Franche-Comté. Mais au sein même de ce milieu, des voix s’élèvent pour en dénoncer certaines dérives… elles veulent ainsi faire savoir haut et

« Besançon, ville antifasciste ! » pouvait-on entendre ce samedi 17 septembre, dans les rues de la capitale comtoise. Environ 850 personnes étaient mobilisées, protestant contre les nombreuses exactions perpétrées ces derniers mois par un groupuscule néonazi… et l’impunité dont

Une mobilisation avait lieu ce jour devant le supermarché Colruyt d’Arcey près de Montbéliard, afin de dénoncer une procédure de licenciement ciblant une salariée du groupe de hard-discount. Ils étaient nombreux à la soutenir en l’accompagnant pour son entretien, les tenants