Nouvelle mobilisation contre la réforme retraites le 7 et 11 février 2023
2 février 2023
Rédaction Radio BIP (358 articles)
Share

Nouvelle mobilisation contre la réforme retraites le 7 et 11 février 2023

Ce Mardi 31 Janvier, 14 300 personnes (chiffres CGT) avaient battu le pavé à Besançon. Un chiffre en hausse par rapport à la manifestation du 19 Janvier, ou 12 000 personnes étaient sorties dans la rue pour manifester contre la réforme retraites demandée le gouvernement Macron.

La mobilisation continue dans tout le pays et deux nouvelles dates ont été choisies pour manifester. Le premier rendez-vous a été donné le Mardi 7 février, parking Battant à 14h à Besançon – Départ en direction de la place Leclerc > avenue Siffert > Chamars > Préfecture > Grande Rue > arrivée place de la Révolution.

Et deuxième rendez-vous, SAMEDI 11 février 2023 RDV 14h00 Place de la RÉVOLUTION : Départ par le pont Battant > quai de Strasbourg > pont Préfecture > arrivée à Chamars.

Voici le communiqué de presse intersyndical : CGT, CFDT, FO, CFR CGC, CFTC, UNSA, SUD Solidaires, FSU, UNEF, VL, FAGE, FIDL, MNL

A l’appel de l’ensemble des organisations syndicales, ce 31 janvier a confirmé la très forte détermination à refuser le projet de réforme des retraites présentée par le gouvernement.
Plus de 2,5 millions travailleurs et travailleuses, du public comme du privé, jeunes et retraité.e.s, se sont mobilisés, par la grève et/ou ont manifesté sur l’ensemble du territoire.

Cette mobilisation d’ampleur fait suite à celle du 19 janvier qui avait rassemblé près de 2 millions de personnes. La jeunesse s’est particulièrement mobilisée aujourd’hui pour refuser la précarité grandissante que promet le gouvernement.

La population soutient les revendications des organisations syndicales qui s’opposent au recul de l’âge légal de départ à 64 ans et à l’allongement de la durée de cotisations. 9 travailleurs sur 10 rejettent la réforme, 2/3 de la population soutiennent les mobilisations. Personne ne s’est laissé tromper par la propagande du gouvernement.  Les organisations syndicales dénoncent ainsi le mail du ministre de la Transformation et de la Fonction publiques, envoyé tant à des agents publics qu’à des salariés de droit privé, présentant une liste d’arguments en faveur de la réforme des retraites.

Les organisations syndicales n’acceptent pas les propos tenus par la Première ministre, ce dimanche, indiquant que, selon elle, « l’âge de départ à 64 ans n’est plus négociable ». Pour les organisations syndicales le recul de l’âge de départ n’a jamais été négociable ! Les propositions alternatives formulées par elles sont toutes restées lettre morte ! Cela démontre le jusqu’au-boutisme du gouvernement, sourd au rejet exprimé par la totalité des organisations syndicales et l’immense majorité des citoyens.

Rien ne justifie une réforme aussi injuste et brutale. Le gouvernement doit entendre le rejet massif de ce projet et le retirer.

L’intersyndicale appelle toute la population à se mobiliser par la grève et la manifestation encore plus massivement le mardi 7 février puis le samedi 11 février pour dire non à cette réforme. Elle appelle, d’ici là, à multiplier les actions, initiatives, réunions ou assemblées générales partout sur le territoire, dans les entreprises et services, dans les lieux d’étude, y compris par la grève.

Ce contenu est sous copyright. Toute utilisation/téléchargement/republication sans notre accord est formellement interdite. Pour toute question concernant le copyright, merci de nous contacter. (Plus d'info : Article L335-2 - Code de la propriété intellectuelle)

Message très important

La rédaction journalistique de Radio BIP / Média 25 risque de disparaître

Sans votre participation, notre équipe de journalistes peut disparaître. Nous sommes un média indépendant, associatif et non profit qui a comme unique angle les droits humains. Zéro publicité et un contenu 100% gratuit et accessible. Notre mission: uniquement vous informer, donner la parole à celles et ceux qui ne l'ont pas et jouer notre rôle de contre-pouvoir dans une société qui devient de plus en plus opaque. En participant financièrement (même 1€ compte) vous faites en sorte que ce travail continue.

Rédaction Radio BIP

Rédaction Radio BIP