Droits Humains

Ce Lundi 18 octobre 2021, nous avons été alertées à la rédaction sur une situation d’expulsion imminente d’un groupe de voyageurs qui se trouvent actuellement sur le parking (vide) de Casamène à Besançon. Ils se sont installés sur cet espace

La Petite Amal, marionnette géante, parcourt l'Europe de la Turquie à la Grande-Bretagne. Elle nous raconte l’histoire d'une fillette syrienne âgée de 9 ans, en marche pour retrouver sa mère qui est à Londres. À chaque étape de son parcours, la Petite

Paris, 17 octobre 1961, 20 h 30. À cinq mois de la fin de la guerre d’Algérie, des dizaines de milliers d’Algériens, hommes, femmes et enfants, manifestent pacifiquement contre le couvre-feu qui leur est imposé par le préfet de police

L’association SolMiRé (Solidarité Migrants-Réfugiés) de Besançon a obtenu gain de cause, du moins temporairement. Le 12 avril dernier ses membres avaient investi un logement vacant depuis plusieurs années, afin d’y abriter décemment des mineurs à la rue. Voies Navigables de

Succédant à Joël Mathurin, devenu préfet du Morbihan depuis le 19 mai 2021, le nouveau préfet du Doubs Jean-François Colombet a pris ses fonctions à partir du 23 juin 2021. Affichant un cursus en Outre-Mer notamment à la Réunion et

À Pontarlier, les autorités ont procédé à l’expulsion d’une famille ce mardi 20 juillet. Installés depuis plus de dix ans sur place, il est reproché à leurs cinq membres des retards de paiement et un usage inadéquat des lieux. Entre-temps

Ils étaient plusieurs centaines à avoir participé à deux marches revendicatives, ce samedi à Besançon. La première s’élevait contre les discriminations visant les LGBTQIA+, alors que la seconde entendait se montrer solidaire du peuple palestinien. Malgré le spectre parisien et

C’était il y a deux semaines. Si l’affaire à mis du temps à sortir (plus d’une semaine après les faits) c’est parce-que les faits-diversiers des journaux locaux n’ont pas été mis au courant de cette agression, comme à leur habitude.

Dans la soirée du premier février, un entrepreneur de 35 ans a été attaqué violemment par un homme, au centre-ville de Besançon. L’agresseur, bien connu des services de police, est un identitaire qui a un parcours militaire dans la guerre