28 avril 2019
Rédaction Radio BIP (268 articles)
Share

Trois personnes devant le juge pour outrage contre le ministre de l’Intérieur

Lundi, 29 avril 2019 à 13:30 a lieu le procès contre Kevin, Marie et Fred, figures des Gilets Jaunes bisontins pour outrage envers le ministre de l’Intérieur. Le 13 mars 2019, lors de sa visite à Besançon, dans le cadre du programme des quartiers de reconquête républicaine et pour l’inauguration du commissariat de Planoise, plusieurs manifestant.e.s avaient été mis à l’écart dans le secteur de Planoise. Trois avaient été interpellé.e.s pour outrage et d’autres avaient été bloqués dans un café tout au long de la visite du ministre de l’intérieur.

Le ministre de l’Intérieur, avait alors déclaré en fin de visite: « J’ai croisé quelques abrutis sur le chemin, qui pensent que mettre en cause la police est un geste militant. »

Le syndicat Force Ouvrière du Conseil Régional Bourgogne-Franche-Comté, a publié un communiqué en soutien aux trois manifestants arrêtés:

Le syndicat FO du conseil régional BFC réaffirme son soutien à la famille Vuillaume, victime d’un véritable harcèlement politico-judiciaire depuis le début de la crise des gilets jaunes. Placements en garde à vue, perquisitions, confiscations arbitraires de l’ordinateur familial, du portables, emprisonnement du fils Jordan (depuis maintenant 3 mois sans qu’aucun aménagement de peine ne lui ait été proposé), et lundi 29 avril procès au tribunal correctionnel de Frédéric et Marie Christine et Kevin un gilet jaune pour outrage envers le ministre de l’intérieur !! Oui ces militants auraient eu l’outrecuidance de scander « Castaner assassin » lors de sa visite à Besançon. Suite à ce propos ( d’une violence inouïe ), interpellation immédiate de ces 3 fauteurs de trouble, garde à vue de 24 heures se soldant par une assignation à comparaître au tribunal.
Nous tenons à témoigner toute notre solidarité à nos deux camarades qui sont les fondateurs de notre syndicat au conseil régional et qui occupent aujourd’hui des responsabilités de premier ordre en son sein. Ce sont de véritables militants sincères et pacifistes qui n’ont de cesse à œuvrer contre toute forme d’injustice allant jusqu’à mettre en péril leur santé financière, leur stabilité familiale parce que convaincus que dans une démocratie digne de ce nom, l’espace de liberté à l’expression des opinions ne doit pas être confisqué par les tenants de la pensée unique.
Notre syndicat soutient nos camarades dans les épreuves qu’ils endurent d’autant plus que les valeurs défendues sont la liberté, l’égalité, la fraternité.
Notre syndicat appelle tous les citoyens fervents défenseurs des valeurs républicaines à apporter leur soutien à nos deux camarades et à Kévin ce lundi 29 avril à 13h30 devant le palais de justice de Besançon.

Un rassemblement devant le tribunal de Grande Instance est prévu, Lundi 29 avril à 13:30

Retour en images sur la visite du ministre de l’Intérieur à Besançon | Photos par Maxime Lamboley photographe indépendant

Rédaction Radio BIP

Rédaction Radio BIP