Posts From Rédaction Radio BIP

La préfecture du Doubs vient de publier un arrêté concernant les manifestations des Gilets Jaunes. Dans cet arrêté, elle indique interdire toute manifestation « aux abords immédiats du commissariat central de Besançon (avenue, parking et parc de la gare d’eau) » et

Factuel.info et Radio BIP/Média25 ne se laisseront pas intimider Deux correspondants de presse de deux médias indépendants franc-comtois, Radio BIP/Média25 et Factuel.info, ainsi qu’une troisième personne, ont été placés ce lundi matin 20 mai en garde à vue, immédiatement après

URGENT : Suite à l'agression de notre collègue correspondant de presse pendant qu'il transmettait en direct le 13 avril 2019 vers 19:30, par un passant visiblement éméché (fin de manif Gilets Jaunes acte 22), la police a placé en garde
Lundi, 29 avril 2019 à 13:30 a lieu le procès contre Kevin, Marie et Fred, figures des Gilets Jaunes bisontins pour outrage envers le ministre de l'Intérieur. Le 13 mars 2019, lors de sa visite à Besançon, dans le cadre
Reportage photo : Maxime Lamboley, photoreporter bénévole Média 25/ Radio BIP
Nous avons reçu à la rédaction une nouvelle vidéo avec un nouvel angle, qui renforce le témoignage du jeune blessé à la tête par un policier à #Besançon lors de l'#acteXX des #GiletsJaunes et qui contredit la déclaration du ministre
Édition spéciale - Situation de résistance au ZAD des Vaîtes - Nous étions en direct avec le #streetmedic qui a pris en charge le jeune blessé à la tête - Témoignage de Cécilia, présente lors de la situation de matraquage
Le reportage photo de notre photoreporter bénévole Maxime Lamboley
Samedi 23 mars, pour l'acte 19, environ 1000 personnes (au plus fort de la manifestation) étaient présentes dans les rues de Besançon. Un cortège qui a fait le tour du centre-ville avec comme intention de rejoindre le pique-nique des Vaîtes.
Très tôt, jeudi matin un groupe de personnes ont manifesté leur soutien solidaire devant l'école élémentaire Bourgogne à Plainoise . L'équipe pédagogique et les parents d'élèves se sont mobilisés solidairement depuis plus d'une semaine pour qu'un papa et les enfants