Actualités

Ce jeudi soir à Besançon, une centaine d’opposants aux « mesures sanitaires restrictives » ont faire valoir leur mécontentement. À la veille d’un deuxième confinement ordonné par le gouvernement, les interrogations et craintes concernant son bien-fondé et surtout quant à

Dans un contexte trouble à nouveau marqué par l’actualité, les garanties offertes par « notre Démocratie » sont abondamment interrogées mais surtout défendues. Hélas il n’en est pas toujours de même concernant les opinions politiques hostiles au pouvoir, comme le

Un collectif d’étudiants s’est constitué, dénonçant ce lundi, par un communiqué, des faits de harcèlement et d’agressions sexuelles, ainsi qu’un viol, au sein du célèbre Institut Supérieur des Beaux-Arts de Besançon (I.S.B.A.). Selon ses auteurs, de multiples atteintes de cet

Ce dimanche, le département du Doubs a été officiellement placé en zone rouge, qui correspond à une circulation active du virus et a poussé les autorités locales à prendre de nouvelles mesures pour enrayer sa propagation. C’est donc dans ce

Jeudi 17 Septembre 2020, plusieurs dizaines de milliers de personnes ont manifesté dans toute la France contre les mesures régressives du gouvernement à l’appel de la plupart des syndicats. Une manifestation moins suivie que d’habitude, le COVID et la répression

L’intersyndicale C.G.T., F.S.U., S.U.D./Solidaires, les étudiants du F.I.D.L., M.N.L., U.N.E.F., U.N.L., des sections d’autres structures telles que F.O. ou l’U.N.S.A., ainsi que des partis et organisations politiques notamment le P.C.F., la France insoumise, à gauche citoyens, et des mouvements comme

Comme désormais chaque année, la rentrée libertaire se déroule dans la capitale comtoise. Jusqu’au 16 octobre prochain, tout le monde peut ainsi assister et participer à des rencontres, débats, conférences, projections, cafés-polars, et autres bouffes conviviales. Soirées sur le thème

Ils étaient plusieurs centaines ce dimanche, mobilisés dans le cadre d’une marche blanche dédiée à la mémoire de ce « gamin du quartier. » L’occasion d’exprimer un sentiment unanime de tristesse et de gâchis, mais aussi de manifester la volonté populaire ferme

Cette rentrée nationale était vue comme l’espoir d’une réelle reprise pour les uns, un baroud d’honneur pour les autres. À Besançon ils étaient près de trois-cent à s’être retrouvés place de la Révolution, lors de ce traditionnel samedi dernièrement de

Le GISTI - une petite association qui mène de grandes batailles en faveur des droits des étrangers - rappelle régulièrement dans ses "cahiers" que "le statut de l'étudiante ou l'étudiant étranger a connu d'importantes mutations ces dernières années. Libéral à