14 avril 2016 Share

Edition Infos du 14 avril 16

 

Action symbolique de militants de « Besançon L’insoumise » devant la Société Générale hier après-midi.pour informer les passants sur le système organisé de l’évasion fiscale et des paradis fiscaux.

Le rendez-vous symbolique était donné mercredi 13 avril à 17h00 devant la Société Générale de la grande rue pour une action de Besançon l’Insoumise. un groupe d’appui à la candidature de Jean Luc Mélenchon aux élections présidentielles
« On va bouffer du financier ! » c’était le slogan… Armé de petits panier garnis de gâteaux (des financiers, donc) et de boissons chaudes, ils ont informé les passants sur les agissements de la Société générale

Le groupe d’une dizaine de personne a aussi laissé des post-it sur les vitrines de la banque pour dénoncer leurs pratiques d’évasion fiscales. En arrivant, ils ont trouvé porte close, l’agence avait baissé le rideau… mais on pouvait deviner un petit mouvement à l’intérieur pendant la durée de l’action.

Un jour avant, un bisontin avait précédé les militants de Besançon l’Insoumise dans cette même agence de la Societe Générale, pour une provocation pacifiste : L’exigence de matériel de bureau en gage de dédommagement face au système organisé de l’évasion fiscale et des paradis fiscaux.

C’est ainsi qu’il s’est rendu dans une agence de la Société générale.. c’était mardi après-midi, au grand jour, dans un esprit d’action non violente en respectant les personnes mais tout en affichant sa détermination à faire changer cette situation qu’il trouve injuste. Notre journaliste l’a accompagné pour observer les événements

La Société Générale n’a pas voulu s’exprimer ou donner suite aux demandes d’interview, notre journaliste a été priée de couper son micro et de sortir. Les manifestants, eux, ont reçu une fin de non recevoir et ont été prié de déguerpir sous la menace de l’appel à intervention de la police.


Malgré les vacances, les étudiant.e.s rassemblé.e.s au sein du comité de mobilisation de l’Université de Franche-Comté, sont toujours aussi déterminé.e.s à poursuivre et amplifier la mobilisation, aux côtés des salarié.e.s et des lycéen.ne.s.

Samedi 9 avril, des centaines de milliers de personnes sont de nouveau descendues dans la rue pour exiger le retrait total du projet de loi travail. A Besançon, plus de 1500 personnes ont manifesté, puis des centaines de personnes ont occupé la place Granvelle pour une première Nuit Debout.

Ce jeudi 14 avril et dans les jours prochains, plusieurs actions sont organisées à Besançon dans le cadre de la mobilisation :

A partir de 18h, place Granvelle : Réunion du Comité Bisontin de Lutte
20h15 : Retransmission en direct sur grand écran de l’intervention télévisée de François Hollande
Suivie d’une Manifestation nocturne et d’une Nuit Debout (l’événement Facebook )

Samedi 16 avril à 16h : Action de blocage économique avec l’intersyndicale : Péage gratuit a la sortie d’autoroute de Chateaufarine

La semaine suivante promet encore des actions :

Mercredi 20 avril :
18h : Rassemblement place granvelle contre les violences policières et la répression du mouvement social

Jeudi 28 avril :
Grève nationale interprofessionnelle
11h : Manifestation place de la Révolution


C’est la semaine contre le harcèlement de rue… Le collectif « Osez le Féminisme 25 » veille.

A l’occasion de cette semaine, OLF 25 souhaite publier anonymement sur sa page Facebook, des témoignages de femmes qui ont subit du harcèlement de rue. L’objectif, si vous avez déjà subi du harcèlement de rue,  est de raconter ce qui s’est passé (Votre ressenti suite a cette mauvaise expérience, est ce que vous avez réagi et pourquoi… )

Le tout publié anonymement pour libérer la parole des femmes et montrer leur quotidien l’objectif étant aussi une petite part d’éducation… C’est à retrouver sur la page Facebook de OLF 25

Extrait d’un témoignage….

Le harcèlement de rue je le vis, au quotidien et j’avoue que j’en ai ma claque. On banalise bien trop souvent ces mots, ces gestes qui pourtant traduisent l’image du « morceau de viande » que nous sommes pour certains hommes. Ils sont plus jeunes, ont mon âge, l’âge de mon père mais la méthode est la même, intrusive, excessive et surtout elle me donne l’impression d’être un objet, une chose, leur chose. Je ne veux plus avoir à faire des détours, à éviter des groupes pour ne pas subir d’autres phrases déplacées, je veux pouvoir être libre d’avoir une jupe sans me faire insulter, inspectée de haut en bas. (…) Pour ça, il faut que chacun à son niveau prenne conscience de ce qu’est le harcèlement de rue, de ses conséquences, c’est pour ça que je témoigne aujourd’hui, pour que tout le monde ouvre les yeux et se batte, enfin. »

Vous pouvez aussi visiter le site ressource Stop Harcèlement de Rue c’est un collectif de lutte contre le harcèlement dans la rue et les espaces publics tels que les transports, les bars ou les festivals.


AGENDA

Derniers jours pour préparer sa cagette et venir aux serres de Fibule de Montfaucon pour venir choisir ses futurs habitants du jardin.

Sous la petite serre en verre, l’on vient découvrir les plants de variétés anciennes de légumes (30 variétés de tomates…), des aromatiques originales, des plantes croquer et fleurs comestibles, des légumes oubliés…. Et aussi et surtout prendre les conseils de la maraîchère sur la culture de toutes ces savoureuses.

Pour le jardin, pour les balcons et les rebords de fenêtre, chacun trouvera son compte dans cette petite serre en verre de 110 m2…

Ouverture samedi 16 avril de 9H à 18H.
Ensuite ouverture du mardi au vendredi de 17 à 19H et samedi de 9H a 18H jusqu’au 27 mai.


Visions, Entre menaces et espoirs, par Yannick Monget
Une expo qui dévoile un avenir pas si lointain où les dérèglements climatiques pourraient changer le monde tel que nous le connaissons. A travers une trentaine de toiles, l’artiste décrit ainsi des situations prévisibles et réalistes selon les connaissances scientifiques actuelles mais aussi des solutions que l’on peut mettre en œuvre en matière d’aménagement urbain, de constructions, de transports et d’énergie pour éviter ces catastrophes.
L’exposition en accès libre est visible de 9h30 à 19h30. aux Passages Pasteur


KING’S QUEER : Amours et Révoltes 2 eme opus

Release party de ce nouvel album, c’est à Zone Art, 37 rue Battant ce vendredi 15 avril des 19h et retransmis en direct sur les ondes de Radio BIP.

et ce jeudi 14 avril 2016 // 19 : 00
CRASHBIRDS + DJ SET KING’S QUEER
Ze Music All < 18, rue Rivotte


Aujourd’hui, sur l’antenne de Radio BIP
– 16h30 Series B avec la bande de Cha, Melissandre, Yann Carl Kevin et Anthony… un joli groupe !
– 18h30 Graffitis sur les murs du silence, l’émission politique du jeudi soir.

Dom

Dom