Appel à manifester : Journée Internationale des Migrant.e.s
15 décembre 2021
Emma Audrey (144 articles)
Share

Appel à manifester : Journée Internationale des Migrant.e.s

Samedi 18 décembre, à l’occasion de la Journée Internationale des Migrant·e·s, des manifestations « de riposte solidaire aux politiques et discours racistes et sécuritaires » auront lieu  sur tout le territoire, à l’appel national  – entre autres – de la Campagne Antiracisme et Solidarité.

Le sujet est plus que jamais dans l’actualité. Amené de force par le discours xénophobe et raciste de certains candidats à l’élection présidentielle Française, mais aussi par l’actualité des terribles drames en mer Méditerranée, ou au large de Calais, comme dernièrement, avec la mort des 27 personnes exilées (dont 3 enfants).

Pour toutes ces raisons, plusieurs organisations bisontines ont signé un appel à manifester, Samedi 18 Décembre à 17h, Place Pasteur à Besançon

L’appel des organisations :

Le 18 décembre prochain, partout dans le monde, des manifestations auront lieu pour célébrer la journée internationale des droits des migrants.

A Besançon, des organisations syndicales, associatives, politiques appellent aussi à manifester notre solidarité avec les migrant.es, celles et ceux qui sont ici, autour de nous, sans-papiers, déboutés de l’asile, familles à la rue, mineurs rejetés de la protection de l’enfance…

Celles et ceux qui tentent désespérément de passer en Angleterre depuis Calais et sont bloqués dans les dunes par des règlements européens criminels ; celles et ceux qui essaient de traverser la Méditerranée pour échapper à l’enfer libyen ; celles et ceux qui sont pris en otage aux frontières entre la Pologne et la Biélorussie et que les autorités européennes, mais aussi les médias, osent décrire comme des armes dirigées contre l’Europe ; celles et ceux qui sont refoulés à la frontière italienne par une police française bien plus prompte à tabasser qu’à secourir…

Mais nous ne voulons pas seulement être solidaires sur le papier ou dans les discours, nous voulons une solidarité concrète, qui se traduise immédiatement par une main tendue, un abri contre le froid et les dangers de la rue, une protection contre toutes les formes de violences, y compris policières, une assistance juridique aux migrant.es pour faire valoir leurs droits, un accès inconditionnel aux soins, aux études, à la formation…

A Besançon, des associations agissent pour que ces droits élémentaires soient mis en oeuvre par les institutions (Etat, Département, Ville), mais les droits des personnes migrantes, femmes, enfants et hommes de tous âges continuent d’être bafoués par les autorités, et le racisme, les préjugés, les discours anti-immigrés gangrènent le débat politique.

Parce que personne sur cette terre n’est illégal, parce que nous sommes tous enfants d’immigrés, pour que, à Besançon aussi, plus aucune famille, plus aucun jeune, plus aucune personne vulnérable ne  soit rejeté.e par les dispositifs de mise à l’abri d’urgence (115 géré par l’Etat, Protection de l’Enfance gérée par le Département, CCAS géré par la Ville), rassemblons-nous samedi 18 décembre à 17h, place Pasteur pour dire notre solidarité avec les migrant.es et exiger que plus personne ne soit rejeté parce qu’étranger.

Quelques organisations signataires (des signatures sont attendues jusqu’à jeudi soir): L’union syndicale Solidaires, Besançon l’Insoumise, Parti de Gauche 25, Lutte Ouvrière , l’association Solidarité Migrants Réfugiés (Sol-Mi-Ré), FSU 25, CGT Retraites Besançon, CGT FERC Sup de l’Université de Franche-Comté, Alternatiba ANV-Cop21 Besançon, Ensemble ! , La C.N.L. , Les Jardins des Vaîtes

Emma Audrey

Emma Audrey

- Journaliste grand reporter.