Mesures Covid 19 : Le Doubs en zone rouge
21 septembre 2020
Rédaction Radio BIP (280 articles)
Share

Mesures Covid 19 : Le Doubs en zone rouge

Ce dimanche, le département du Doubs a été officiellement placé en zone rouge, qui correspond à une circulation active du virus et a poussé les autorités locales à prendre de nouvelles mesures pour enrayer sa propagation. C’est donc dans ce sens que des élus se sont exprimés collectivement ce 21 septembre pour présenter les décisions prises en complément des mesures déjà en vigueur dans le Doubs.

Dans ce cadre, Joël Mathurin, préfet du Doubs, Christine Bouquin, présidente du Département du Doubs, Anne Vignot, maire de Besançon, Marie-Noëlle Biguinet, maire de Montbéliard, Patrick Genre, maire de Pontarlier et Jérôme Narcy, délégué territorial du Doubs de l’Agence Régionale de Santé de Bourgogne-Franche-Comté, sont intervenus en visioconférence de presse.

Le Préfet du Doubs a d’emblée annoncé l’enjeu des 3 prochaines semaines “C’est une mobilisation générale (…) A nous de jouer collectif” par la vigilance dans l’espace public et dans la sphère privée.

Des lieux de dépistages permanents sont recherchés et mis en place à Montbéliard et Pontarlier.
A Besançon, spécifiquement, un drive sera mis en place dès mercredi 23 septembre, en partenariat avec deux laboratoires pour éviter les files d’attente.

Pour La Maire de Besançon, le but est vraiment de maintenir toutes les activités de vie, en respectant les gestes barrière. Dans cette logique, des ambassadeurs seront recrutés pour informer la population. Ces “médiateurs de ville” seront également présents à Montbéliard indique Marie-Noëlle Biguinet.

Patrick Genre, maire de Pontarlier et Président de l’association des maires du Doubs partage cette “vue commune de solidarité” et “des concertations seront faites au niveau des élus”. Il insiste : “Il est encore temps mais on doit appliquer les gestes barrière”.

Au niveau de l’espace public et des débits de boissons, le Préfet du Doubs explique que des réactions rapides seront prises en cas de manquement à la règlementation en vigueur. Des sanctions ont d’ailleurs déjà été prononcées en ce sens à Besançon qui compte déjà 5 fermetures administratives d’établissements et 2 sont en cours.

Les personnes précaires auront accès à des masques gratuitement grâce à des partenaires sociaux (CCAS, équipes mobiles dans les rues…) ou scolaires grâce aux rectorats pour les étudiants précaires.

La question des discothèques et établissements de nuits, très impactés par cette crise sanitaire n’apparait pas plus favorable. Des mesures d’aide gouvernementale devront être certainement renouvelés explique le Préfet. Il n’y a “pas de perspective aujourd’hui (…) il faudra un soutien exceptionnel pour passer le cap (…) et les aider au fur et à mesure”.

La conférence se termine avec cette formule ” Il n’y a pas de “ligne Maginot” entre la jeunesse et les anciens, il faut que nous puissions partager les règles pour que la vie puisse se poursuivre et qu’on se retrouve après” et pour cela “il faut une mobilisation de tous”

Les nouvelles mesures annoncées ce jour afin de ralentir la propagation du COVID19 dans le Doubs sont :

– le port du masque sera rendu obligatoire au centre-ville de Pontarlier dès ce mercredi 23 septembre et le périmètre au sein duquel le port du masque est obligatoire à Montbéliard sera étendu au centre-ville dans son intégralité à l’intérieur de la boucle, y compris le parvis de la Gare et l’Acropole.

– le port du masque sera rendu obligatoire sur l’ensemble des campus de l’enseignement supérieur et cités universitaires dans un rayon de 50 mètres aux abords, comme pour les établissements scolaires.

– une concertation sera organisée dès demain, mardi 22 septembre, avec les maires des chefs-lieux de canton, les communes de plus de 5 000 habitants et les présidents d’intercommunalités afin d’évoquer les mesures à envisager comme le port obligatoire du masque dans leur centre-ville et bourg-centre.

– Pour les établissements recevant du public de type L (salles de réunion, de projection, de spectacle ou à usage multiple), le classement du département en zone de circulation active du virus a pour effet de réintroduire l’obligation de l’espacement d’au moins un siège entre chaque personne ou groupe de moins de 10 personnes venant ensemble. Les cérémonies de mariage et d’enterrement doivent respecter strictement outre le port du masque la distanciation de 4m² par personne.

– Un travail sera engagé dès cette semaine avec les représentants des débits de boissons dans le département afin d’envisager des mesures pour parfaire l’application du protocole sanitaire permettant le respect des gestes barrières et de la distanciation physique. Il est rappelé que les clients ne peuvent conserver une station debout dans les bars et restaurants et les gérants de ces établissements doivent s’assurer qu’ils sont assis.

– Les buvettes et points de restauration seront interdits dans les enceintes sportives et à leurs abords immédiats lorsque les clients ne peuvent pas être assis.

– Le maintien ou la reprise du télétravail dans les administrations est fortement recommandée.

– Les chambres consulaires sont invitées à formuler des propositions offensives afin de promouvoir le télétravail auprès des entreprises.

– Les contrôles du respect des mesures barrières seront renforcés dans l’ensemble du département, notamment dans les bars, cafés, restaurants et transport en commun.

Voir le communiqué dans son intégralité

20200921_CP-COVID19 - Doubs mesures passage rouge2
Rédaction Radio BIP

Rédaction Radio BIP