3 septembre 2018 Share

Le drapeau confédéré au troc des Chaprais

Alors que l’édition de cette année est plutôt réussie, un petit élément vient entacher cette belle organisation. Le drapeau confédéré, affiché sur un stand de vente de jeux vidéos.

C’est presque devenu une habitude de voir ce drapeau dans des brocantes. Dernier événement en date, celui de la brocante “Vintage” à Micropolis au mois de janvier 2018


A la question du prix, le vendeur sur l’emplacement 17 de la brocante des Chaprais a expliqué que ce drapeau n’était pas à vendre, “c’était juste pour lui”. Cependant, le prix était affiché sur le drapeau, 3€

Le drapeau confédéré est utilisé comme un signe de ralliement au mouvement des suprémacistes blancs. Il a été évoqué pour son utilisation par des suprémacistes blancs dans les derniers actes terroristes aux Etats-Unis. Plus récemment, dans le cas de Dylan Roof, qui avait attaqué une église emblématique pour la communauté noire, à Charleston.

Comme lui, le Ku Klux Klan l’utilise dans sa communication, car il symbolise la lutte des sudistes blancs (et esclavagistes) contre le Nord.

L’histoire du drapeau

Le drapeau confédéré est un symbole populaire du Sud; Il s’agit en fait d’une combinaison de couleurs du drapeau de guerre et du dessin de la seconde enseigne navale. Il a été utilisé dans la lutte de la Confédération Sudiste Américaine (Texas, Louisiane, Floride, Alabama, Géorgie, Caroline du Sud, Tennessee, Virginie, Arkansas) qui était ségrégationniste et esclavagiste contre le Nord.

Mais ça n’est pas seulement le Ku Klux Klan qui est fan du drapeau. On le retrouve utilisé par l’extrême droite, parfois marqué d’une swastika

On le retrouve aussi utilisé comme un point de ralliement, par l’extrême droite en Europe. Reste tout de même la question de sa présence sur le stand d’une brocante à Besançon