5 novembre 2017 Share

Le Criollo divise le festival Lumières d’Afrique

Le festival “Lumières d’Afrique” est devenu le festival à ne pas rater à Besançon chaque mois de Novembre. Il fête sa 17ème  édition cette année et réunit un nombre important d’associations en lien avec le continent africain.

Mais le festival intéresse aussi des sponsors qui participent de façon directe ou indirecte. Et “Le Criollo”, chocolaterie Bisontine, est un des ces partenaires qui offre des chocolats gratuits.

Quelques commentaires sur la page Facebook de la chocolaterie “Le Criolo”

Mais cette année, le gout du chocolat a changé pour une association en particulier. Et pour cause, pendant la campagne électorale, cette entreprise avait accueilli la candidate du Front National, Marine Le Pen, pour célébrer le 8 mars. C’est ainsi que la directrice de la chocolaterie, Chantal Maire, explique cette visite dans un communiqué : “Marine Le Pen a été accueillie dans le cadre de la journée de la femme (08 mars) pour mettre en avant les femmes qui font vivre mon entreprise”.  Pour expliquer plus loin, que la chocolaterie ne fait pas de politique: “Je n’adhère à aucun parti politique et si d’autres candidats à la présidentielle [..] m’avaient fait la même demande, je les aurais aussi accueillis”

Cependant la gérante, expliquait à l’Est Républicain dans l’édition du 10 mars 2017, ou l’Est titrait “« L’indigeste » visite de Marine Le Pen”,  que pour elle “Marine Le Pen est une candidate comme les autres”. Et ce passage n’est pas resté sans conséquences pour la chocolaterie. Beaucoup d’avis négatifs ont vu le jour sur la page Facebook de l’entreprise

 

Suite à ce partenariat, l’association “A la rencontre de Germaine Tillion”, par la voix de son président Jean-Jacques Boy, s’est posé la question de l’association “du nom de Germaine Tillion, synonyme de droiture, générosité, solidarité, respect de la dignité humaine … à ceux qui bafouent ces valeurs”

Ainsi, l’association “A la rencontre de Germaine Tillion” se désengage de sa participation au festival” et “la projection du réalisateur Emmanuel Audrain, prévue le jeudi 16 novembre à 18h au Scénacle n’aura pas lieu”. Cependant, l’association précise “qu’il n’est pas question, par une telle démarche, de mettre en cause la qualité du festival, mais ses alliances douteuses”.

 

– Journaliste indépendante.