10 juillet 2016 Share

Chroniques terriennes #1

Apparemment notre système de production capitaliste serait en train de détruire la planète, ou tout du moins de nous la rendre plutôt hostile. Au lieu d’expliquer les dégâts causés par les Monsanto, Sofiprotéol-Avril et consorts, l’idée ici c’est d’aller voir du côté de ce qui fonctionne, d’aller rencontrer des personnes, des associations, qui font de vrais trucs concrets pour l’écologie, l’environnement, par leur manière de vivre, travailler, ou par leur lutte.

Histoire de se donner un peu de courage et de se dire que oui, on peut encore bifurquer, et qu’en plus ça peut être chouette. Pour reprendre un slogan connu : changeons le système, pas le climat ! Chronique mensuelle (si je tiens le rythme).

Claire Arnoux.

Manon Rivière – pépinière Akebia

Je suis tombée par hasard sur le nom de cette pépinière spécialisée en plante grimpante dans un article sur une foire aux plantes, sur un blog de jardinage. La blogueuse en question (plus aucune idée de qui ça pouvait être) parlait d’un jeune couple hyper enthousiaste, installé à Amagney, qui cultivait tout en bio.

Sur internet, rien ou pas grand chose sur cette pépinière.

Mais Amagney est juste à côté, et comme j’ai un jardin avec tout un grillage à habiller, je m’y suis rendue un samedi matin. Très matinale comme à mon habitude, je suis partie aux alentours de 11h, puis ai un peu galéré à trouver le lieu, perdu au milieu des champs. Je suis arrivée à la bourre, à peine avant midi, sans chéquier ni sous, oubliés…. et je n’ai trouvé personne sur place pour m’accueillir.

Par contre, j’ai découvert un lieu splendide, au milieu de la nature, des constructions tout en bois, quelques jouets qui traînaient par terre (détail qui rend un lieu tout de suite plus sympathique), de l’herbe un peu haute (signe  « bio » qui ne trompe pas)… et une petite affichette avertissant d’une journée portes-ouvertes le week-end suivant.

Pour cette première chronique écolo, ça me semblait une bonne occasion d’y retourner.

Et effectivement, c’est une super rencontre. Manon Rivière est quelqu’un de passionnante et passionnée, qui s’exprime avec de très beaux mots (lancéolée, scorpioide) et c’est un vrai bonheur de l’écouter. Les enfants auxquels appartenaient les jouets étaient présents, un barbecue en train de se faire, de la bière artisanale disponible à cette occasion, plein plein d’oiseaux différents entre ceux d’ornement et de basse-cour : un petit coin idyllique !

Pour vous y rendre (prévenir avant) :

 

Pépinière AKEBIA

51 bis rue de la chirette 25220 AMAGNEY

Email : pepiniereakebia@yahoo.fr