2 mai 2016
Rédaction Radio BIP (257 articles)
Share

1er Mai : La journée de luttes symbolique

L’emploi de fête du travail n’est pas le bon. Cette journée est restée un symbole fort de l’internationalisme ouvrier, façonné par 130 ans de luttes sociales. Comme l’explique François Fruité de Lutte Ouvriere

et dans le cortège, un retraité qui pense aussi aux générations futures.

Les salariés du privé se sentent plus concernés que les fonctionnaires. Or, si les premiers le sont effectivement de façon beaucoup plus directe, le projet de loi El Khomri est à analyser au sein d’une dynamique politique plus générale comme l’expliqe la FSU

Ce premier mai, journée internationale des travailleurs-ses, a marqué un nouveau temps fort de luttes sur tout le territoire. Ils étaient des dizaines de milliers à manifester en France pour exiger des droits nouveaux, une politique de reconquête industrielle et de développement des services publics, l’augmentation des salaires, pensions et minima sociaux, un code du travail digne du 21ème siècle et une protection sociale à la hauteur des besoins.

Autre avis sur le 1er mai… on pourrait croire tout le monde d’accord sur les cortèges… mais certains portent un autre regard sur cette date et les prochaines échéances. On entend Noëlle.

Rédaction Radio BIP

Rédaction Radio BIP