14 avril 2017 Share

Actualités du 14 avril 2017

LE MAG INFOS

Réunion publique de la France Insoumise (0’44)

La France Insoumise a organisé sa rencontre publique ce 13 avril, salle Battant avec Liêm Hoang-Ngoc : économiste, membre de la Nouvelle Gauche Socialiste, orateur national de la France Insoumise, il a présenté le programme économique et européen du mouvement. Dans le public, des questions sur le programmes, évidemment sur le temps de travail et la retraite. On entend cette intervention. Un reportage d’Emma Audrey.

 

 

 

LA REVUE DE PRESSE

Front National (4’37)

La justice française a demandé au Parlement Européen de lever l’immunité parlementaire de Marine Le Pen. La présidente du FN, candidate à l’élection présidentielle, est visée par une enquête sur des soupçons d’emplois fictifs d’assistants parlementaires de son parti. Les juges d’instruction ont adressé des demandes de levée d’immunité parlementaire des eurodéputées Marine Le Pen et Marie-Christine Boutonnet les 29 et 30 mars, selon une source judiciaire citée par l’Agence France-Presse, confirmant une information da la radio Europe 1. Mme Le Pen avait refusé, le 10 mars dernier, de se rendre a une convocation des juges en vue d’une possible mise en examen dans cette affaire, invoquant son immunité.

Guyane (5’23)

Les barrages ouverts « jusqu’à nouvel ordre » toutefois, le collectif Pou Lagwiyann dékolé, qui pilote le mouvement social dans le territoire, a quand même  précisé que la mobilisation se poursuivait.

Syrie (5’37)

Dans un entretien exclusif accordé à l’AFP à Damas, le président Bachar al-Assad a affirmé que l’attaque chimique sur une ville rebelle était totalement fabriquée et avait servi de « prétexte » pour justifier les frappes américaines contre son armée. Il a démenti toute implication dans l’attaque, qui a causé le 4 avril la mort de 87 civils dont 31 enfants selon l’Observatoire syrien des droits de l’Homme, arguant que son régime ne possédait plus d’armes chimiques depuis 2013.

Grèce (6’06)

L’Eurogroupe outrepasse une nouvelle fois les limites de l’aveuglement dogmatique sur le dossier grec. Le scénario qui vient de se dérouler dans le huis clos des 19 ministres des Finances de la zone euro est le même que celui qui se répète depuis sept ans : pour rembourser ses dettes (7 milliards d’euros avant l’été), Athènes a besoin d’une tranche du prêt de 86 milliards ­d’euros promis par ses créanciers en juillet 2015 en contrepartie de l’austérité. Mais ces derniers poussent le chantage jusqu’à son extrême limite en exigeant des mesures toujours plus drastiques. « L’accord » accepté vendredi 7 avril par la Grèce prévoit ainsi une quatorzième baisse des pensions de retraite en sept ans et de nouvelles hausses d’impôts. Il y a dans ce projet « des choses qui vont déplaire aux [Grecs] », a euphémisé le ministre des Finances  à la sortie de la réunion. Au total, Athènes est sommée de dégager des économies supplémentaires de plus de 3,6 milliards ­d’euros Une exigence inatteignable au regard des coups portés depuis sept ans par ces mêmes créanciers à l’économie du pays.

Sources : Mediapart, Reuters, Libé

L’AGENDA CULTUREL 

Festival de la Bouloie (7’50)

La troisième édition du Festival de la Bouloie se termine aujourd’hui. Six compagnies Bisontines et Dijonnaises y ont présenté leurs créations. Vendredi 14 avril à 20h « Orgueil, Poursuites et Décapitation » par le Théâtre Universitaire de Dijon, Petit Théâtre de la Bouloie (avenue de l’Observatoire). Plus d’infos sur la page https://fr-fr.facebook.com/serviceculturelducrousdebesancon/

Mordus d’Écran (8’16)

L’association Mordus d’écran est créée en juin 2015 par Anthony Chalon. Elle a pour activité l’écriture, le tournage, la réalisation et la diffusion de tous types de métrages (courts et longs métrages, animations, documentaires, clips…). Ils créent une web série, un programme humoristique court intitulé « Les Stagiaires » dans lequel on retrouve trois protagonistes en stage, à chaque épisode dans des métiers différents. La particularité du programme est l’interactivité : la plupart des sketches s’inspirent d’anecdotes réelles du monde du travail. L’histoire se déroule à Besançon, ils sont à retrouver : au Scènacle (6, rue de la Vieille Monnaie) ce samedi 15 avril 2017 à 20h30, 4€.

20e Festival des littératures policières, noires et sociales (8’59)

Une quinzaine d’auteurs dédicaceront leurs romans, seront présents entre autres Ian Manook, Danielle Thiery, Jean-Bernard Pouy, Romain Slocombe, Sonja Delzongle, Marin Ledun… Débats, table-ronde, pétanque, théâtre, musique viendront enrichir ces deux journées des samedi 15 et dimanche 16 avril 2017. Salle Proudhon, place Granvelle.