15 avril 2016 Share

Edition Infos du 15 avril 2016

Toujours Debout !

Hier 14 avril, ils étaient nombreux et rassemblés place Granvelle pour une retransmission en direct sur grand écran de l’intervention télévisée de François Hollande, une intervention suivie d’une manifestation nocturne et d’une Nuit Debout.

Hier soir, la place Granvelle était investie par des citoyens …
L’AG débute, des échanges se créent …. on parle de Commissions : Media, Action, Diffusion et Féminisme et on présente le calendrier des prochains événements. L’atmosphère est chargée de désir de démocratie. Nombreux sont ceux qui viennent au micro pour exprimer leur volonté de changer un système auquel ils ne croient plus. On y parle même de redéfinir la notion de citoyen et chose intéressante, il y a des règles de non domination dans les débats et de respect mutuel. Les idées sont exprimées jusqu’au bout !

Et puis vient la retransmission en direct sur grand écran de l’intervention télévisée de François Hollande. Hué souvent, il ne convainc personne. A l’occasion du deuxième face-à-face télévisé avec des Français de son quinquennat, le chef de l’Etat a insisté sur la dimension sociale de ses réformes et annoncé qu’il prendrait la décision de se représenter ou non «à la fin de l’année». Rappelons surtout que François Hollande a exclu tout retrait du texte contesté. La loi travail occultée du débat c’est ce que nous dit cette militante à l’issue de la retransmission.


La loi travail un sujet incontournable pourtant… pour cette militante : La loi travail peut engendrer encore plus de difficultés dans la vie professionnelle des femmes.

On l’entend au micro d’Emma Audrey.

Laura, bien inspirée de citer Simone de Beauvoir décédée un 14 avril 1986… Hier, c’était l’anniversaire de sa disparition.

Après une manifestation nocturne, les débats se poursuivent, il est déjà tard dans la nuit.
On parle de médias indépendants (Fakir, Mediapart, ) mais aussi des médias indépendants locaux (factuel info, radio BIP et Lutopik.

Et puis au cours de la soirée, Les violences policières sont évoquées par Ariane

Des débats riches qui se sont poursuivis tard dans la nuits, vous pourrez entendre les interventions dans une émission spéciale, diffusée sur notre antenne et en podcast sur le site.
L’occasion aussi de réécouter la Première Nuit Debout bisontine !
Disons -le : C’est bien de début de quelque chose.

La semaine suivante qui promet encore des actions :

Mercredi 20 avril :
18h : Rassemblement place Granvelle contre les violences policières et la répression du mouvement social

Jeudi 28 avril : Grève nationale interprofessionnelle
11h : Manifestation place de la Révolution

Samedi 16 avril à 16h : Action de blocage économique avec l’intersyndicale.
Péage gratuit a la sortie d’autoroute de Chateaufarine (RDV à 15h à chamars avec des voitures)


Le collectif « Osez le féminisme ! 25 » dénonce le sexisme et veille à ce que la parole des femmes soit libre et puisse être entendue.

On vous le rappelait hier, cette semaine c’est la semaine de lutte contre le harcèlement de rue. Osez le féminisme 25 a souhaité publier anonymement sur sa page Facebook, des témoignages de femmes qui ont subit du harcèlement de rue.

Dernier combat de ces militantes : L’ utilisation d’une image de poitrine de femme, pour annoncer une exposition culturelle : « Art en mai 2016 », organisée par la Maison Pour Tous et les villes de Pont de Roide et Vermondans. L’association féministe du Doubs déplore qu’une valeur essentielle ne soit pas respectée : Le droit au respect et à la dignité des femmes ! Osez le féminisme 25 encourage les médias, les associations, les femmes, les défenseurs des droits Humains à dénoncer et censurer ce genre d’exploitation du corps des femmes.

L’association invite à une prise de conscience collective et invite chacun-e à « Osez » le féminisme : même en communication !

Vous pouvez retrouver leurs actions sur la page Facebook de OLF 25

Dom

Dom