Actualités

Une large intersyndicale (CGT, FNEC-FP-FO, FSU, SNALC, SNCL, SUD) appelait à la grève et la mobilisation ce mardi. Si l’académie livre une participation en-deçà de 15 %, les organisateurs affirment avoir convaincu de 30 à 40 % du corps enseignant. Sur place,

En direct audio sur Radio BIP ( http://player.radiobip.fr ) ou sur les ondes FM sur le 96.9 FM Grand Besançon et en vidéo sur Média 25 : http://direct.m25.fr ou sur les réseaux sociaux (cherchez Média 25 sur Youtube, Facebook et

L’association PDA (Partage, Droits, et Autonomie), organisait ses premières portes ouvertes ce dimanche à Battant. Lancée en 2014, elle se veut un complément du collectif « Putains dans l’âme » qui fête quant à lui son dixième anniversaire. Une présence

Message de Jean Martin et Claire “Je tiens à faire mémoire pour Jean-Jacques Boy: un des fondateurs de Radio Bip, déjà là à la naissance de Radio 25. Jean-Jacques m’a beaucoup appris: rigueur et fantaisie à la fois, pratiquant les

Jean-Jacques Boy, l’un des membres fondateurs de notre média, Radio BIP (anciennement Radio 25) vient de nous quitter après des longues années de combat acharné contre la maladie. L’ensemble de la rédaction souhaite lui rendre hommage. C’est une perte lourde

Ce samedi 2 janvier place de la Révolution, ils n’étaient qu’une petite trentaine à s’être mobilisés. Gilets jaunes historiques, opposants à la loi sécurité globale, septiques des effets du confinement, tenaient à maintenir leurs revendications dans la rue. Malgré la

Dans le cadre de la journée internationale des migrants, un « acte IV des sans-papiers » était organisé dans une cinquantaine de villes. L’événement fait suite à la mobilisation du 30 mai 2020, où des milliers de personnes avaient bravé

Suite à l’appel national du monde de la culture, à Besançon aussi, les acteurs locaux ont organisé des actions pour exprimer leur désarroi suite à la décision du premier ministre  de retarder l’ouverture des salles de spectacle, cinémas et lieux

En Bourgogne/Franche-Comté ce samedi 12 décembre, plusieurs cortèges étaient programmés afin de poursuivre le mouvement de contestation contre la loi de « sécurité globale. » Bien qu’atteintes par une affluence en berne, les métropoles de Dijon et Besançon ont concentré