Les « États généraux de la Presse Indépendante » c’est aujourd’hui
30 novembre 2023
Rédaction Radio BIP (349 articles)
Share

Les « États généraux de la Presse Indépendante » c’est aujourd’hui

Aujourd’hui, 30 Novembre, un événement historique aura lieu en France. Plus de 100 médias et organisations, dont Radio BIP / Média 25 (syndicats, collectifs de journalistes, associations de défense des droits) ont organisé en octobre et novembre 2023, à l’initiative du Fonds pour une Presse Libre, les États généraux de la presse indépendante. Leurs résultats vous sont présentés ci-dessous en version numérique et à l’occasion d’une grande réunion publique, le 30 novembre à Paris, suivie d’événements et débats organisés les semaines suivantes en régions, à Lille, Strasbourg, Lyon, Marseille, Toulouse, Bordeaux, Nantes, Clermont-Ferrand, Vire.

Les États généraux de la presse indépendante formulent 59 propositions pour libérer l’information et renforcer cette liberté fondamentale qui est le droit de savoir des citoyennes et citoyens.

Face à l’inaction inquiétante des pouvoirs publics depuis bientôt dix ans, nous adressons d’abord ces propositions aux citoyennes et citoyens. Le statu quo est délétère. La société doit s’emparer de ce débat sur l’information tant sont en jeu la qualité de notre débat public et la vitalité de notre démocratie.

Ces 59 propositions seront également adressées au pouvoir exécutif, aux parlementaires et à leurs commissions spécialisées, aux différents syndicats professionnels des médias, aux sociétés de journalistes ainsi qu’aux équipes des États généraux présidentiels de l’information. En leur demandant de s’en saisir. Et d’agir enfin.

 

 

C’est fait. Après deux mois de discussion et les réunions de quatre groupes de travail, les États généraux de la presse indépendante vous soumettent 59 propositions de réforme de la presse et de notre système d’information. Cette initiative, proposée début octobre par le Fonds pour une presse libre, est une réponse aux États généraux présidentiels de l’information officiellement lancés le 3 octobre par l’Élysée.

Cette démarche officielle nous a inquiétés à plusieurs titres. La méthode politique choisie n’est pas la bonne : nommer une commission dans des conditions obscures, selon des critères inconnus et dans le secret du pouvoir élyséen ne confère aucune légitimité. Formuler un ordre du jour vague parce que terriblement vaste, alors que les urgences s’accumulent depuis des années… Fixer un calendrier interminable puisque cette initiative présidentielle est censée déboucher sur un rapport (un de plus ?) à l’horizon du mois de juin… Enfin, le pouvoir suprême prétendant réformer « le contre-pouvoir », cela fait sourire, ou protester.

Cent médias indépendants et organisations, syndicats de journalistes (SNJ, SNJ-CGT), collectifs de journalistes (Informer n’est pas un délit, Profession pigiste, etc.), associations de défense des droits (Sherpa, Maison des lanceurs d’alerte, etc.), associations de défense de la liberté d’informer (Un Bout des Médias, Fonds pour une presse libre, Acrimed, etc.) ont donc décidé de se réunir. Pour construire d’autres États généraux, ceux d’une presse indépendante au service des citoyennes et citoyens.

C’est une initiative rare, exceptionnelle même, tant il ne s’agissait pas pour ces 100 participants de mettre seulement leur signature sous un texte, mais de tenter de construire ensemble, malgré leur diversité et leurs désaccords légitimes, une plateforme commune de réformes urgentes et indispensables. Pas pour nous, journalistes. Mais pour l’ensemble de nos publics, pour défendre et renforcer cette liberté fondamentale qui est le droit de savoir de chacune et chacun toute information qui relève de l’intérêt public.

Nous y sommes donc parvenus. Une grande majorité de participants a pris le temps de participer à ces échanges. Une consultation en ligne a été organisée durant trois jours (du 24 au 27 novembre) pour valider ou exprimer des désaccords sur les propositions soumises. Le résultat est là : 59 propositions réunies dans un livret numérique que vous pouvez télécharger en deux formats (téléphone mobile ou ordinateur/imprimable en format A4) ici ⤵️

59 Propositions pour Libérer l'info

59 Propositions pour Libérer l’info

 

RDV à 17h en direct

Ces propositions seront détaillées et débattues lors de notre grande réunion publique du 30 novembre, à Paris (Espace Reuilly 75012, de 17h à 22h), qui est à suivre en streaming vidéo ici ⤵️

Ce contenu est sous copyright. Toute utilisation/téléchargement/republication sans notre accord est formellement interdite. Pour toute question concernant le copyright, merci de nous contacter. (Plus d'info : Article L335-2 - Code de la propriété intellectuelle)

Message très important

La rédaction journalistique de Radio BIP / Média 25 risque de disparaître

Sans votre participation, notre équipe de journalistes peut disparaître. Nous sommes un média indépendant, associatif et non profit qui a comme unique angle les droits humains. Zéro publicité et un contenu 100% gratuit et accessible. Notre mission: uniquement vous informer, donner la parole à celles et ceux qui ne l'ont pas et jouer notre rôle de contre-pouvoir dans une société qui devient de plus en plus opaque. En participant financièrement (même 1€ compte) vous faites en sorte que ce travail continue.

Rédaction Radio BIP

Rédaction Radio BIP