La jeunesse marche (encore) pour le climat
19 mars 2021
Toufik-de-Planoise (34 articles)
Share

La jeunesse marche (encore) pour le climat

Environ 400 personnes défilaient ce vendredi à Besançon, lors de cette nouvelle édition de la marche pour le climat. Sous l’égide du collectif étudiant « ÉCO-lié.e.s » cette date s’inscrit dans une série de démonstrations populaires, visant à peser dans les considérations du Gouvernement. Le Président Macron comme l’Exécutif n’ont d’ailleurs pas été épargnés, slogans et pancartes leur reprochant leur inaction. Au départ de la place de la Révolution, la foule a défilé dans les rues du vieux centre avant de se disperser place Victor-Hugo en milieu d’après-midi.


Penser global, agir local.
Changements climatiques, énergies renouvelables, modes de production et de consommation, ou encore préservation des sols, des eaux, et des forêts, ont été l’objet des principales préoccupations. Plus localement aussi, d’autres dossiers concrets n’ont pas manqué de s’afficher : quartier des Vaîtes, projet de la RN57, développement des pistes cyclables, et gratuité des transports en tête. Si l’affluence du jour est en recul par rapport aux événements précédents, de nombreux étudiants ont tenu à être présents… malgré la pluie et l’ampleur de la crise sanitaire.

Place de la Révolution, plusieurs allocutions se sont enchaînées dont une appelant à la convergence le samedi 27 mars prochain. Le parcours déclaré en Préfecture était particulièrement encadré, un effectif important de policiers ayant été affecté en ce sens. Côté cortège, tout est pourtant resté bon enfant. Le groupe « Solid’s air » donnait comme souvent le rythme, alors qu’un flot de jeunes et de sections associatives, politiques et syndicales suivait. Tous espèrent ainsi maintenir la pression sur les Autorités, afin que des engagements et des actes forts soient enfin réalisés.


Toufik-de-Planoise

Toufik-de-Planoise

Un Ours qui parle, et qui écrit aussi.