Posts From Emma Audrey

Ça aurait pu être une belle histoire de sauvetage d’un troupeau de vaches maltraités par leur propriétaire. Ça aurait pu donner confiance à nouveau dans l’être humain. Après des années de torture sur des animaux qui n’ont rien demandé, on

Nous avions alerté sur l’imminence de la mise à mort d’une partie des vaches de St Vit (rappel du dossier ici) . C’est chose faite, aujourd’hui 14 décembre. Une partie des animaux ont été euthanasiés sur place et l’autre partie,

La fondation Brigitte Bardot, la SPA et l’association HUMANIMO tirent le signal d’alarme. Il y a une semaine on parlait de 350 animaux, il en restent moins de 220 et sur ceux restants, seulement un petite partie serait en bonne

Samedi, 25 novembre, journée de lutte contre les violences faites aux femmes, a été aussi pour quelques heures, une journée de lutte contre la souffrance animale pour des bisontin.e.s et l’association Humanimo. Devant le cirque Zavatta, installé illégalement (d’après la Police

Alors que le hashtag #balancetonporc et #metoo fait rage sur les réseaux sociaux (et pour bonne raison), le syndicat AMEB Solidaires Etudiant.e.s s’engage contre les violences faites aux femmes. Au programme, des ateliers, des débats, des projections de film, des

Alternatiba de Besançon, avec le collectif Stop TAFTA / CETA ont organisé conjointement place du 8 septembre, une action de sensibilisation contre le CETA. Au menu des tracts et des slogans pour attirer l’attention aux passants sur le traité transatlantique. L’accord

Ce mercredi, 15 novembre, le Collectif d’Aide et de Défense des Migrants de Haute-Saône (CDAM-70) organisent un rassemblement devant la préfecture de Haute-Saône, contre l’expulsion d’une cinquantaine de personnes exilées dites « Dublinées » Le « Dublin III » Le règlement Dublin III (auparavant convention

Au mois de novembre, Besançon allume les Lumières d’Afrique. C’est un festival qui dure depuis 21 ans et qui, à sa genèse, était la création d’un collectif sous le nom  de « collectif négritude », constitué de 24 associations de ressortissants africains

Le 3 novembre, le service de communication de la ville de Besançon publiait une photo sur les réseaux sociaux ou l’on voit une paire de jambes de femme avec deux tatouages qui illustrent Adam et Eve, accompagnée du texte « J-365 ».

Le festival « Lumières d’Afrique » est devenu le festival à ne pas rater à Besançon chaque mois de Novembre. Il fête sa 17ème  édition cette année et réunit un nombre important d’associations en lien avec le continent africain. Mais le festival