Posts From Emma Audrey

C'est malheureusement devenu une habitude pour plus de 1300 personnes. Chaque Samedi ils se donnent rendez-vous centre-ville pour une manifestation bon enfant avec en fin de parcours, une dispersion sous gazes lacrymogènes. Cette fois-ci la répression est montée d'un cran.
*** ATTENTION ! Image qui peut heurter la sensibilité de certaines personnes en fin d'article *** Pendant la manifestation du 12 janvier à Besançon, un homme de 28 ans (intérimaire), a été blessée à la tête (voir photo en fin
Nous avons été contactés à la rédaction sur une situation alarmante, qui semble perdurer depuis la rentrée à Besançon. Des témoignages multiples nous alertent sur la suspicion d'ajout de drogues de type GHB (dite aussi "drogue du violeur") dans les verres
Photo de Jean Christophe Minchilli  Samedi 5 janvier, plus de 1400 personnes (au plus fort de la manifestation) s'étaient réunis pour une nouvelle démonstration de force, à Besançon. Une manifestation qui s'est déplace depuis le centre ville de Besançon (place de
Malgré les demandes insistantes du gouvernement, le 15 décembre a été, encore une fois, une journée de manifestation sur l'ensemble du territoire. Tout a été fait pour dissuader les personnes à se rendre aux manifestations. Des messages adressés directement par

Le 24 novembre, environ 1000 personnes (400 d’après la police) défilaient dans les rues de Besançon pour manifester contre les violences faites aux femmes. Une manifestation motivée aussi par le récent féminicide de Razia Askari, tuée par son ex-compagnon à

Depuis le 17 novembre, plusieurs point de Besançon sont filtrés par des personnes manifestant en “gilets jaunes”. Un mouvement populaire quia été lancé sur les réseaux sociaux. Après plus d’une semaine, le mouvement continue sa présence dans la rue. Retour

Jeudi 29 Novembre à 20h30, c’est la création chorégraphique à ne pas rater à Besançon. Interprétée par la compagnie de la Parenthèse de l’Espace, sous la direction de Françoise Jandey, “Hier était la vide d’avant” traite d’un sujet difficile, nous

Un millier de personnes étaient réunies dimanche 11 novembre place de la République à Paris pour protester contre la présence de Trump, Netanyahou et Erdogan en France. Pour cela, plusieurs associations et collectifs se sont réunis pour dénoncer les différentes guerres menées

Depuis quelques années des personnes exilées se retrouvent de façon récurrente à la rue, faute d’hébergement d’urgence et de volonté politique.  Un campement s’est installé, à défaut d’autres solutions, à coté d’un parking de la ville (parking d’Arènes). C’est un espace insalubre qui manque de sanitaires