Tag "manifestation besançon"

Le CIP (Collectif des Intermittents et Précaires) ainsi que l’intersyndicale (CGT, FO, FSU, Solidaires) et l’association AC (Agir contre le chômage) ont appelé à cette première édition locale du « vendredi de la colère. » Alors que le Centre National

Après l’hommage à la Commune jeudi et la marche pour le climat vendredi, la mobilisation de « défense des libertés » clôturait ce samedi une fin de semaine chargée à Besançon. Environ 350 personnes se sont ainsi retrouvées place de la Révolution,

Environ 400 personnes défilaient ce vendredi à Besançon, lors de cette nouvelle édition de la marche pour le climat. Sous l’égide du collectif étudiant « ÉCO-lié.e.s » cette date s’inscrit dans une série de démonstrations populaires, visant à peser dans

Dans le cadre des commémorations de la Commune de Paris et de sa propagation en Province, un rassemblement était organisé ce jeudi 18 mars à Besançon. Une chorale révolutionnaire s’est ainsi formée dans le vieux centre, au milieu des étendards

Comme chaque année à Besançon, un cortège revendicatif et festif était organisé dans le cadre de la journée internationale de lutte pour les droits des femmes (avancée au samedi précédent le 8 mars). Associations, collectifs, ou organisations politiques, appelaient à

Environ 450 participants étaient comptés ce mardi à Besançon, d’après des chiffres convergents entre organisateurs et policiers. Parti de la place de la Révolution à 11h00, le cortège avait été dédié à l’affichage d’un message clair : « la précarité

Une large intersyndicale (CGT, FNEC-FP-FO, FSU, SNALC, SNCL, SUD) appelait à la grève et la mobilisation ce mardi. Si l’académie livre une participation en-deçà de 15 %, les organisateurs affirment avoir convaincu de 30 à 40 % du corps enseignant. Sur place,

Dans le cadre de la journée internationale des migrants, un « acte IV des sans-papiers » était organisé dans une cinquantaine de villes. L’événement fait suite à la mobilisation du 30 mai 2020, où des milliers de personnes avaient bravé

Ce vendredi 27 novembre, un front commun s’est élevé contre la loi « sécurité globale » et plus généralement afin de dénoncer le recul des libertés individuelles et publiques. Avec un rassemblement fixé la veille d’une date nationale scrutée, la capitale comtoise

Mardi, 17 Novembre 2020, une dizaine de rassemblements étaient organisés, en réaction à l’examen de la loi dite de « sécurité globale. » Les défilés se sont mués en démonstration populaire dans plusieurs villes, occasionnant des affrontements. L’initiative n’était pas