Une ancienne élue RN, cocarde « conseil régional » sur sa voiture fait la promotion de bataillons pro russes
9 septembre 2022
Emma Audrey (142 articles)
Share

Une ancienne élue RN, cocarde « conseil régional » sur sa voiture fait la promotion de bataillons pro russes

“Le hasard, c’est Dieu qui se promène incognito” disait Albert Einstein. On ira pas jusque là pour expliquer le hasard de notre rencontre avec la voiture d’une ancienne élue du RN, centre de Besançon. Mais on va pas vous mentir non plus, c’est un autocollant avec un chat qui a attiré notre attention sur une voiture garée à deux pas du Collège Lumière de Besançon. Et surtout du dessin d’un militaire à coté avec une inscription en russe. Un ruban de Saint-Georges au milieu du parebrise, et 4 autres autocollants sur toute la voiture qui font la promotion de bataillons militaires pro russes ou de la région séparatiste de Donetsk. Mais ce qui intrigue le plus, c’est la présence d’une cocarde tricolore sur laquelle est inscrit « Conseil Régional » qui trône bien visible sur le bord de la voiture.

C’est les journalistes de France 3 qui vont découvrir le nom derrière le numéro de la voiture : Karine Champy. Et c’est à leurs interrogations, que l’intéressée répond par téléphone : “C’est bien ma voiture. Je suis allée chez le coiffeur à Besançon, effectivement. Ce véhicule, je l’ai customisé en 2015 avec des badges de bataillons russes du Donbass. Pour moi, le Donbass a toujours été russe, l’Ukraine a toujours été russe” [..] “Je ne vais pas enlever ces autocollants que j’ai depuis la révolution de Maïdan. Je suis absolument contre ce processus d’escalade face à la Russie. Notre pays la France ne peut pas psychologiquement supporter cette guerre. Je ne pense pas que les Français puissent supporter les conséquences des sanctions. Si seulement, il y avait une solution diplomatique, car ça s’aggrave. Et ce n’est pas la faute des russes si nos centrales nucléaires ne tournent pas” estime l’ancienne élue pour qui, le régime de Kiev est “un régime de nazis”

Certes, la rhétorique du Kremlin a bien été enregistrée et retransmise, cela ne porte pas de doute. Cependant, l’élue, publiait sur les réseaux sociaux (compte supprimé depuis), cette citation : « Quand les habitants de la planète seront un peu plus difficiles, je me ferai naturaliser humain. En attendant, je préfère rester fasciste, bien que ce soit baroque et fatigant. » citation de Sanders dans le Hussard Bleu de Nimier, comme nous l’apprend cet article de Dijoncter.info

« Vous allez voir, on va gagner, les Russes vont arriver ! »

Qui est Karine Champy?

Ancienne élue au conseil régional de Bourgogne Franche-Comté sous la bannière du FN (RN aujourd’hui), elle était tête de liste départementale du Front National en Haute-Saône. Élue, elle s’était fait remarquer lors de l’agression d’une maman qui accompagnait des élevés à une séance du conseil régional en 2019. Cette situation avait choqué le pays, non seulement pour son symbole, mais aussi par sa violence. Libération,  avec ses journalistes de « Check-News » avait enquêté sur la situation de l’époque. La maman avait témoigné sur son agression par une élue du Front National, alors qu’elle quittait hémicycle après avoir été invectivée publiquement par Julien Odul, pour le port du foulard dans l’enceinte du Conseil Régional :

«Je prends les escaliers, je descends et je me retrouve face à Karine Champy. Et là, elle commence à m’attaquer : « Vous êtes contente ?! Vous avez réussi votre coup ? » Et elle commence à monter les escaliers en criant. Je lui dis que si elle veut me parler, qu’elle me parle convenablement. Là elle redescend, très énervée, et s’approche de moi : « Vous allez voir, on va gagner, les Russes vont arriver ! » Je vous avoue que je n’ai pas compris du tout pourquoi elle m’a dit ça… Elle gesticulait beaucoup et était à la limite de me bousculer. En y réfléchissant, je suis sûre qu’elle voulait me provoquer physiquement pour que je réagisse. J’ai gardé mon calme et je n’ai pas répondu à sa provocation. Ça ne l’a pas empêchée de continuer : « Tu veux que je te pousse, c’est ça, tu veux que je te pousse ? » Je vous assure, elle avait un regard… Quand je ferme les yeux, je le vois. Cette image, elle me hante. Jacqueline Ferrari, qui est également une élue, a assisté à la scène et a demandé à Karine Champy de se calmer. Il y avait aussi un vigile qui est intervenu et qui m’a rassurée.»

Karine Champy, sera exclue du FN, non pas pour avoir pris à partie cette maman, mais bien parce que son parti lui reprochait une « attitude contraire aux statuts du mouvement » et trop sensible aux thèses de « Marion » notamment et plus « identitaires », nous apprend Jean-Pierre Tenoux, journaliste grand reporter Le Monde et Est Républicain

 

L’utilisation de la cocarde tricolore sur sa voiture

La loi est claire. C’est illégal d’apposer cette cocarde sur sa voiture, d’autant plus que le Conseil Régional n’a jamais distribué ce genre d’objet à qui que ce soit. La Région de Bourgogne Franche-Comté a réagi rapidement sur l’utilisation de cette cocarde, en demandant par lettre à l’ancienne élue de l’enlever.

Karine Champy se défend au micro de France 3 « je n’avais pas fait attention qu’elle était restée sur son tableau de bord » … C’est un peu à l’insu de son plein gré que cet objet se pavanait en plein sur son tableau de bord, dans l’illégalité la plus totale. Les sanctions éventuelles d’un usage abusif de la cocarde tricolore sont régies par les dispositions de l’article L. 433-15 du code pénal qui prévoit que toute utilisation, par des personnes ne pouvant y prétendre, d’insigne ou de document présentant des similitudes avec ceux utilisés par l’autorité publique est punie d’amende ou de peine d’emprisonnement.

 

Mais que signifient les symboles de propagande pro russe sur sa voiture

 Cet autocollant se traduit : « Forces Patriotiques du Donbass » (DNR) avec le Saint Georges au milieu. C’est un autocollant qu’on pouvait acheter sur Ebay en 2016, pour soutenir et financer les milices armées soutenues par la Russie dans la région de Donbass à Donetsk. Ce sont les forces militaires séparatistes du Donbass en somme.

Ce symbole était aussi porté sur sa veste dans hémicycle du Conseil Régional de Bourgogne Franche-Comté, comme le montre l’article de France 3

Cet autocollant fait la promotion au Bataillon Leshiy.

Le 16e bataillon de défense territoriale « Leshiy » est une formation armée du 2e corps d’armée qui a participé activement dans la guerre du Donbas. Le premier commandant et fondateur du bataillon était Oleksiy Pavlov. Au stade initial des actions séparatistes à Lougansk, Pavlov était considéré comme le chef du groupe armé illégal local SMERSH. Pendant une courte période, il a dirigé le « KGB « LNR ». Pavlov est accusé d’avoir participé à la torture d’activistes et de journalistes pro-ukrainiens, sa milice est accusée d’avoir enlevé des personnes.

Cet autocollant fait la promotion au Bataillon Somali

Le bataillon Somali est sous le commandement de « Givi », de son vrai nom Mikhaïl Sergueïevitch Tolstykh (en russe Михаи́л Серге́евич Толсты́х). Il a été particulièrement actif dans la guerre du Donbass et des crimes de guerre lui sont imputés, avec des exécutions sommaires de militaires ukrainiens. En 2022, alors qu’il était décoré par le chef de la République populaire de Donetsk, le lieutenant principal du bataillon somalien Roman Vorobyov a été filmé portant un Totenkopf (symbole utilisé par la 3e SS Panzer Division et par le SS-Totenkopfverbände ) et un « valknut » sur son écusson de bras; les deux symboles sont associés au néo-nazisme. Le bataillon a participé activement au siège d’Azovstal à Marioupol lors de l’invasion Russe en Ukraine en 2022. Caucase de faire la promotion d’un bataillon russe qui affiche clairement des insignes nazis et de dénoncer les « nazis ukrainiens »

D’autres autocollants sont apposés sur sa voiture, comme un sticker qui affiche un chat et un soldat russe qui fait référence à l’invasion par la Russie de la Crimée. Un autre sticker (avec un rhinocéros) affiche son soutien à la 5e brigade de fusiliers motorisés (DPR) et on retrouve aussi le ruban de Saint Georges, connu dernièrement pour avoir été utilisé par la propagande de Kremlin pour mettre en valeur et soutenir l’armée Russe.

 

Emma Audrey

Emma Audrey

- Journaliste grand reporter.