Paris: Soirée débat du SNJ-CGT sur les discours de haine : 
« Journalistes et médias, victimes ou complices ? »
22 mai 2022
Rédaction Radio BIP (323 articles)
Share

Paris: Soirée débat du SNJ-CGT sur les discours de haine : 
« Journalistes et médias, victimes ou complices ? »

Le SNJ-CGT organise mardi 24 mai, en partenariat avec la Fédération européenne des journalistes (FEJ), une soirée autour des violences et des discours de haine. Avec pour titre «  Discours de haine. Journalistes et médias : victimes ou complices  ?  » (1), l’événement comportera deux tables rondes. La première s’intéressera aux violences, aux intimidations et au harcèlement subis par certains journalistes. La seconde aux discours de haine et à la désinformation relayés par certains médias.

Cette soirée sera retransmise en direct (si le conditions techniques le permettent) sur Radio BIP en audio ( https://player.radiobip.fr et 96.9FM  Grand Besançon) et vidéo sur les réseaux sociaux :

Facebook : https://www.facebook.com/m25.fr
Twitter     : https://twitter.com/m25_fr

Et sur le site internet de direct Média 25 : https://direct.m25.fr

Les intervenantes et intervenants dont la participation est confirmée : 

  • Emma Audrey (Média 25/Radio Bip)
  • Lucie Delaporte (Mediapart)
  • Cédric Gout (La Voix du Nord)
  • Véronique Marchand (France 3)
  • Mathieu Molard (StreetPress)
  • Valentine Oberti (Mediapart, réalisatrice du documentaire «  Media Crash  »)
  • Pauline Perrenot (Acrimed)
  • Jean-Baptiste Rivoire (Off Investigation)
  • Emmanuel Vire, secrétaire général du SNJ-CGT

Ces dernières années, des journalistes ont été la cible de violences de la part des forces de l’ordre, mais aussi de manifestants. Ils ont également été pris à partie dans des meetings politiques, insultés ou menacés sur les réseaux sociaux. Dans le même temps, certains magazines de presse ou plateaux de télévision ont littéralement servi de relais à des appels à la haine et à la division, venant en particulier de l’extrême droite.

Le SNJ-CGT a pour ambition de contribuer à établir un état des lieux, en identifier les causes et imaginer des solutions. Cette réflexion doit, entre autres, interroger les pratiques professionnelles des journalistes, les effets de la concentration des médias, l’insuffisance ou la faiblesse des médias indépendants…

Cette soirée en libre accès intéressera celles et ceux qui jugent urgent de préserver et de développer la liberté d’informer et d’être informé.

Ouverture des portes à 18h. Adresse: Salle Olympe de Gouges, 15 rue Merlin 75011 Paris

Rédaction Radio BIP

Rédaction Radio BIP