30 avril 2020 Share

Disparition de Christine Relange

Celles et ceux qui ont connu Radio BIP les années 1980 à 2015, n’ont pas pu ne pas croiser Christine Relange. Elle a faisait partie de l’équipe du début de l’aventure Radio 25 (qui par la suite a changé le nom en Radio BIP). Elle a été présidente, directrice d’antenne et bénévole à tour de rôle. Et ceci malgré une maladie grave avec laquelle elle a dû vivre une grande partie de sa vie. Nous avons appris sa disparition par des amis de la famille. Le COVID-19 a frappé fort dans notre région et les plus fragiles sont parti.e.s les premier.e.s.

Elle était reconnue à Besançon pour avoir milité pour une radio libre et pour son engagement dans les luttes sociales. Elle était proche des gens « d’en bas » et donnait la parole à celles et ceux qui ne l’avaient pas. Une signature qui reste aujourd’hui l’ADN du premier média indépendant de Besançon. Il y a beaucoup de choses à dire et à publier. Nous aurons l’occasion de le faire dans le temps, car retrouver ses amis et ses camarades de lutte reste chose difficile dans cette période. Son travail reste « imprimé » sur des CD et des anciennes cassettes (que nous allons numériser et publier). Il est difficile de choisir une seule interview pour la représenter au mieux. Nous avons choisi sa dernière rencontre avec LA figure du mouvement social de LIP, monsieur Charles Piaget. Voici son interview réalisée dans l’ancien studio de Radio BIP, 14 rue de la Viotte, quasiment à la même période, le 15 mai 2013

Christine avait réussi à choquer plus d’un avec son caractère fort. On a parlé d’elle en bien, mais aussi en mal. Gérer une radio associative, est chose extrêmement difficile. Cela demande une force d’acier. Elle l’avait cette force. Même si parfois elle a blessé des personnes par ses réactions. Cependant, ses amis sont restés proches d’elle jusqu’à la fin de sa vie. Phillipe Edme, « ancien » de Radio BIP et proche de Christine sait « qu’elle restera dans le souvenir impérissable de celles et ceux qui ont vécu l’aventure de la parole libérée » . Il raconte:

Christine Relange avec Philipe Edme en 1987

« Infirmière de formation, Christine a longtemps exercé dans le milieu scolaire, mais c’est surtout par son investissement dans le monde associatif bisontin qu’elle est connue. En 1977 elle figure parmi les pionniers de l’aventure des radios « libres » comme on disait à l’époque. Fondatrice avec quelques autres de Radio 25 ancêtre de Radio BIP. Il faut se souvenir qu’avant 1981 les émissions sont intermittentes et clandestines. En 1981 avec l’ouverture de la bande FM aux radios associatives naît Radio BIP (bisontine, indépendante et populaire). Nettement positionnée à gauche, sa charte propose de donner la parole à ceux qui depuis si longtemps en sont privés. Militante, Christine Relange va mettre en œuvre le projet initial de la station. Véritable cheville ouvrière elle occupera de multiples fonctions. Tour à tour technicienne, comptable, spécialiste du montage de dossiers, Radio BIP pourra toujours compter sur elle en cas de coup dur (et la radio en a connu beaucoup!).

Les militants et manifestants divers se souviendront de Christine arpentant inlassablement les manifestations en brandissant son micro pour recueillir les impressions de chacun(une). Pendant 25 ans elle poursuivra son action au sein de la radio qui lui doit beaucoup. Vers 2015 la maladie et une certaine lassitude ont eu raison de son implication. Elle restera dans le souvenir impérissable de celles et ceux qui ont vécu l’aventure de la parole libérée. »

Née en 1954 à Vercel, elle avait obtenu un DUT en gestion pour devenir infirmière par la suite. Cependant, on se souvient surtout de la femme de radio associative et la militante de gauche chevronnée. Elle était très attachée à sa région mais aussi à « son quartier » d’adoption: le Chaprais. L’ancien président de l’association « Vivre Aux Chaprais » en parle dans ce billet de blog : [ voir le billet ici ] Elle avait été aussi interviewée par l’association il y a quelques années : https://www.chaprais.info/2014/11/christine-relange-de-radio-bip/

Christine Relange dans l'ancien studio de Radio BIP en 1987

L’actuel président de Radio BIP et membre de l’équipe initiale de Radio 25, Henri Lombardi, raconte :  En tant que directrice d’antenne, elle a assuré la continuité de Radio BIP pendant des années difficiles où le mouvement social était trop peu au rendez-vous à Besançon. Elle assurait la technique de l’inoubliable émission de chanson française de Jean Martin tous les jeudi soir.

Pour terminer sur une note claire, voici une anecdote qui avait désappointé bien des confrères : Christine avait obtenu avant tous les autres médias locaux une interview de Bové lors de son déplacement à Besançon pendant la campagne présidentielle où il était candidat. Bové préférait les petites radios non commerciales, et il s’était arrangé pour arriver plus tôt que l’heure annoncée, personne n’était au rendez-vous sauf Christine de radio BIP. Bové est réapparu plus tard à la gare, comme s’il descendait d’un train, accueilli par un groupe musical de sympathisant.e.s. Les médias locaux étaient présents !

Nous présentons nos condoléances à tous ses proches.

Emma Audrey

Emma Audrey

- Journaliste grand reporter.