Actualités

En mars 1967, il y a 50 ans, commençait une de plus grandes grèves de Besançon et cela se passait dans l’usine RHODIACETA (Les RPT, Rhone Poulenc Textile). Jean-Christophe Jacottot, membre du collectif organisateur CGT de l’événement « Rhodia 1967-2017, 50 ans de

Officialisée par les Nations Unies en 1977, la Journée Internationale des Femmes trouve son origine dans les luttes des ouvrières et suffragettes du début du XXe siècle, pour de meilleures conditions de travail et le droit de vote. A Besançon

Samedi 04 février, plusieurs familles de réfugiés, se trouvaient devant le Kursaal, soutenues par le collectif « Sol-Mi-Ré » Solidarité Migrants et Réfugiés, alors que le Secours Populaire organisait une « Bourse aux livres », salle Prudhon. Suite à la situation de ces familles et au mauvais

Le 20 février, la présidence de l’Université de Franche-Comté, a publié un communiqué, avec le titre « Evénements graves du 14 février 2017 les faits » . Ce communiqué est considéré comme étant en grande partie faux par l’intersyndicale. Des faits d’injures

Le 17 février, la CPU publiait un communiqué sur leur site internet:  » La CPU souhaite affirmer son soutien plein et entier au Président de l’université de Franche Comté, Jacques BAHI ainsi qu’aux membres du conseil d’administration de son établissement. Le conseil

Le 14 février, la Police Nationale intervenait à la demande de la Présidence de l’Université de Franche-Comté, pour déloger de façon agressive, les étudiants entrés pour manifester contre la tenue du CA. Une élue de la BAF membre du CA, était présente

Le 14 février, la police nationale intervenait pour arrêter et placer en garde à vue 19 personnes ( 16 étudiants, 1 lycéenne et 2 militants), à la demande de la direction de l’Université de Franche-Comté. En exclusivité pour Radio Bisontine

LE MAG INFOS Suite des événements pour les manifestants de la fac de lettres (0’47) Une AG  s’est réunie jeudi à la faculté de lettres, à l’appel de l’intersyndicale de l’UFC (CGT, FSU, FO, Sud Éducation, AMEB Solidaires Etudiant.e.s, UNEF), rassemblant

LE MAG INFOS   Sortie de GAV pour les manifestants de l’université (1’23) Brutalement sortis de l’université avec des menottes dans le dos, 19 personnes dont 16 étudiants, une lycéenne et deux extérieurs, ont été placés en garde à vue mardi

LE MAG INFOS Manifestation des étudiants de l’UFR SLHS (00’30) Ce mardi, 18 étudiants se sont mobilisés à l’occasion du Conseil d’Administration de L’Université de Franche-Comté qui devait se tenir. Une mobilisation qui portait  sur le refus de la sélection