Tag "Gilets Jaunes"

Après l’hommage à la Commune jeudi et la marche pour le climat vendredi, la mobilisation de « défense des libertés » clôturait ce samedi une fin de semaine chargée à Besançon. Environ 350 personnes se sont ainsi retrouvées place de la Révolution,

Ils étaient plus de 500 présents samedi après-midi à Chalon-sur-Saône, venus de toute la Bourgogne mais aussi de Franche-Comté et de la région lyonnaise. Associations, organisations politiques, syndicats, gilets jaunes, teufeurs, autonomes, ou sans-étiquette, tous réclamaient la fin des restrictions

Ce samedi 2 janvier place de la Révolution, ils n’étaient qu’une petite trentaine à s’être mobilisés. Gilets jaunes historiques, opposants à la loi sécurité globale, septiques des effets du confinement, tenaient à maintenir leurs revendications dans la rue. Malgré la

Plusieurs manifestations étaient organisées en Bourgogne/Franche-Comté ce samedi 5 décembre, afin de protester contre la loi « sécurité globale » et ses effets jugés « liberticides. » C’est à Dijon que la convergence s’est surtout concentrée, avec quelques 2 000 participants venus clamer leur

Renforcement du système de santé et d’éducation, préservation des acquis sociaux, considération des plus modestes et précaires, soutien aux petits commerçants et artisans, arrêt des politiques jugées liberticides… voilà quelles furent à nouveau les revendications majeures de ce samedi 21

Dans un contexte trouble à nouveau marqué par l’actualité, les garanties offertes par « notre Démocratie » sont abondamment interrogées mais surtout défendues. Hélas il n’en est pas toujours de même concernant les opinions politiques hostiles au pouvoir, comme le

Cette rentrée nationale était vue comme l’espoir d’une réelle reprise pour les uns, un baroud d’honneur pour les autres. À Besançon ils étaient près de trois-cent à s’être retrouvés place de la Révolution, lors de ce traditionnel samedi dernièrement de

Un gilet jaune va être prochainement jugé au tribunal de Lons-le-Saunier, au motif de « diffamation envers le président de la République. » À la source de cette péripétie judiciaire, l’affichage d’une banderole titrant « des criminels au pouvoir – Macronavirus » sur la

L’un est syndicaliste et figure des gilets jaunes, l’autre est un militant autonome de longue date. Ils étaient jugés dans le cadre d’actions liées à l’opposition de la réforme des retraites, qui avait réunie plusieurs milliers de contestataires à Besançon

Samedi 23 mars, pour l'acte 19, environ 1000 personnes (au plus fort de la manifestation) étaient présentes dans les rues de Besançon. Un cortège qui a fait le tour du centre-ville avec comme intention de rejoindre le pique-nique des Vaîtes.