Pour la journée internationale des migrants, une marche aux flambeaux à Besançon
20 décembre 2020
Toufik-de-Planoise (23 articles)
Share

Pour la journée internationale des migrants, une marche aux flambeaux à Besançon

Dans le cadre de la journée internationale des migrants, un « acte IV des sans-papiers » était organisé dans une cinquantaine de villes. L’événement fait suite à la mobilisation du 30 mai 2020, où des milliers de personnes avaient bravé l’interdiction de manifester en particulier à Paris afin d’exiger dignité, considération, et régularisation. À Besançon l’appel a été entendu, avec un rassemblement pour soutenir l’initiative et évoquer les problématiques locales qui subsistent.

Les allocutions furent nombreuses, afin d’évoquer la situation propre à Besançon (rue de la Préfecture, vers 19h00).

Parmis les cent-cinquante présents, il y’a bien sur des représentants de partis et syndicats, mais aussi et surtout les premiers concernés : mineurs isolés étrangers, demandeurs d’asiles, associations dédiées, mais aussi éducateurs et personnel socio-éducatif. Si le contexte global d’accueil et de traitement des réfugiés resterait en-deçà des revendications, les réalités comtoises sont également pointées du doigt comme nous l’évoquions déjà le lundi 31 août dernier.

La Préfecture, le Département, et la Municipalité, sont ainsi régulièrement mis en cause, concernant les évaluations, suivis, et réponses formulés aux requérants, jugés expéditifs et même en-dehors du droit, sans tenir compte des parcours individuels et besoins matériels et humains. La marche a pu déambuler dans le centre-ville, avec flambeaux, lanternes, pancartes, chants, et multiples prises de parole. « Parler de nos frères comme des individus et non en dossiers » résumait un intervenant.

Toufik-de-Planoise

Toufik-de-Planoise

Un Ours qui parle, et qui écrit aussi.