8 octobre 2018 Share

Sol-Mi-Ré lance un appel à la solidarité pour un accueil digne dans le Doubs

Depuis quelques années des personnes exilées se retrouvent de façon récurrente à la rue, faute d’hébergement d’urgence et de volonté politique.  Un campement s’est installé, à défaut d’autres solutions, à coté d’un parking de la ville (parking d’Arènes). C’est un espace insalubre qui manque de sanitaires et de point d’eau.

Jean-Philippe Setbon, ancien Préfet du Doubs par intérim, a déclaré au micro de France3 qu’il “respecte les militants, mais simplement Besançon peut pas accueillir sans limite. Plus de 2000 personnes sont hébergées dans le Doubs, prises en charge complètement par les services de l’Etat”.

Suite à cette situation, Sol-Mi-Ré appelle à la solidarité pour trouver des familles solidaires pouvant accueillir en urgence des jeunes mineurs.

Voir le reportage vidéo