4 juillet 2017 Share

Actualités du 4 juillet 2017

LA REVUE DE PRESSE

Macron fait son oral (00’28)

Plusieurs choses à retenir de ce discours-fleuve : la réduction d’un tiers du nombre de parlementaires, ce qui voudrait dire que les deux chambres de la République seraient amputées de 300 personnes, si les calculs de Libé sont justes ; l’introduction d’une dose de proportionnelle au Parlement ; la suppression de la Cour de justice de la République, juridiction d’exception habilitée à poursuivre et juger les crimes et délits des ministres commis dans l’exercice de leurs fonctions, jugée trop clémente et inefficace ; une refonte du Conseil économique, social et environnemental (le CESE) ; la levée de l’état d’urgence à l’automne, sachant que le gouvernement prévoit d’inscrire dans le droit commun des mesures mises en place après les attentats de 2015. Il est à noté que l’état d’urgence s’est banalisé, tout comme l’opération Sentinelle, tout comme il est devenu normal d’ouvrir spontanément ses effets personnels, devançant ainsi les attentes d’agents de sécurité publics ou privés, ce qui aurait été impensable il y a une vingtaine d’années.

 

Jean-Luc Mélenchon a bien entendu réagit au discours de Macron à Versailles (1’54)

Et il n’y va pas de main morte : « Interminable pluie de truismes à Versailles. Faux marbre, bonapartisme surjoué, européisme bêlant, ennui mortel », a commenté le leader de la France insoumise sur son compte Facebook. « Et sinon, combien de passages obscurs, d’égrenages de bons sentiments et d’emballages mièvres d’une férocité sociale décomplexée » a poursuivi le député des Bouches-du-Rhône, qui avait décidé avec les autres parlementaires LFI de ne pas se rendre au Congrès.

Discours du Premier Ministre à 15h (2’37)

Au lendemain de l’intervention solennelle d’Emmanuel Macron au Congrès de Versailles, le Premier Ministre Edouard Philippe décline ce mardi « le discours de la méthode » de l’exécutif, notamment sur les volets économique et social, où le chef de l’Etat ne s’est guère aventuré. Il prononcera sa déclaration de politique générale à 15 heures à la tribune de l’Assemblée nationale.

Muriel Pénicaud est prise dans les filets de « l’affaire de Las Vegas » (3’04)

Des mails dévoilés par Le Journal du Dimanche montrent que l’ex-directrice générale de Business France, désormais Ministre du Travail, avait été alertée sur les risques juridiques pris par l’organisme, lors des préparatifs de la soirée « French Tech Night » à Las Vegas, en janvier 2016, autour d’Emmanuel Macron.

« Ceux qui ne sont rien » (3’33)

Plusieurs responsables politiques ont critiqué ce week-end Emmanuel Macron, pour avoir évoqué jeudi 29 juin, lors d’une rencontre avec des entrepreneurs à l’inauguration de Station F à Paris, « les gens qui ne sont rien », certains voyant du « mépris » dans cette formule.

Ouverture des archives du procès de Klaus Barbie (4’14)

Les ministres de la Justice, Nicole Belloubet, et de la Culture, Françoise Nyssen, ont annoncé l’ouverture des archives du procès de Klaus Barbie, trente ans après la condamnation du « boucher de Lyon ». Le chef de la Gestapo de la région lyonnaise avait été reconnu coupable de dix-sept crimes contre l’humanité par la cour d’assises du Rhône. Son procès fait partie des rares à avoir été filmés pour les archives judiciaires, comme ceux de Paul Touvier et de Maurice Papon.

Sources : Libé, le JDD et l’AFP

L’AGENDA CULTUREL

Exposition (5’43)

Venez découvrir une exposition de peintures par Mireille et Christian Isabey de 10h à 19h du 1er au  7 juillet à la galerie de l’ancienne poste (98, Grande Rue). L’entrée est gratuite.

Une balade en calèche (6’04)

Par une belle journée ensoleillée, profitez d’une balade en calèche jusqu’à 8 personnes, de 14h à 16h. Une balade forestière au cœur du massif de Chailluz, à Besançon dans les Hameau des Grandes Baraques. Tous les dimanches, du  2 juillet au 27 août.

Visite au Naturalium (6’30)

Un été à la Citadelle, une belle journée pour se cultiver sur la biodiversité. Tous les jours de 9h à 18h d’une durée de 30 à 45 minutes, du 1 juillet au 1 septembre à la Citadelle de Besançon (99, rue des Fusillés).

Café des Langues (6’55)

Faites de belles rencontres au café des langues, l’envie de parler et le plaisir d’écouter. Aujourd’hui de 19h à 21h, l’entrée est gratuite, Brasserie de l’Espace (1, Place de l’Europe).