3 mai 2017 Share

Actualités du 3 mai 2017

LE MAG INFOS

Appel au rassemblement contre le FN (00’43)

Alors qu’en 2002, les partis, les médias et toute la société civile sous le choc s’étaient dressés contre le Front National ; force est de constater qu’en 2017 la résignation a remplacé la colère et la mobilisation. Nous, citoyens et citoyennes, appelons tous-tes les républicain-e-s de France à se réveiller et à se rassembler contre Marine Le Pen ! Voilà l’appel à un rassemblement unitaire contre le FN, c’est ce mercredi 3 mai à 17h, place de la Révolution à Besançon.

 

LA REVUE DE PRESSE

Marine Le Pen plagie un discours de Fillon (1’17)

Marine Le Pen, candidate de l’extrême droite au second tour de la présidentielle française, a plagié le 1er mai au moins quatre passages d’un discours prononcé mi-avril par François Fillon, candidat de la droite éliminé au 1er tour. « C’est pas un plagiat », c’est « un clin d’œil assumé, un petit emprunt », a assuré le secrétaire général du FN, Nicolas Bay, tentant de retourner la situation dont se gaussent nombre d’internautes depuis. Seulement, juridiquement, un discours politique est soumis au droit d’auteur. En théorie, Marine Le Pen pourrait donc être poursuivie pour son allocution très proche de celle de François Fillon.

Les insoumis préfèrent s’abstenir que voter pour Macron (2’36)

Les militants de La France Insoumise ont opté aux deux tiers pour le vote blanc ou l’abstention, seuls 35% se prononçant pour un vote Macron, selon les résultats de la consultation lancée par Jean-Luc Mélenchon sur internet. Parmi quelque 243 000 votants, 36,12% ont choisi le vote blanc ou nul et 29,05% l’abstention. Seuls 34,83% des militants ont opté pour le vote Emmanuel Macron. La consultation s’est close mardi midi et a rassemblé plus de la moitié des 430 000 inscrits de la plate-forme internet La France insoumise. Mélenchon a refusé de donner une consigne pour le second tour.

Fillon attaque le Canard enchaîné (3’05)

Le parquet de Paris a ouvert une enquête à la suite d’une plainte déposée par François Fillon, visant un article du Canard enchaîné daté du 12 avril sur les emplois supposés fictifs de son épouse. Cette plainte est fondée sur l’article L97 du code électoral, qui réprime la propagation « de fausses nouvelles, bruits calomnieux ou autres manœuvres frauduleuses », ayant pour effet de détourner « des suffrages ». Intitulé « L’enquête sur Pénélope s’approche de son berceau…», l’article décrivait les soupçons des enquêteurs sur le fait que le premier emploi à l’Assemblée nationale de l’épouse du candidat malheureux de la droite à la présidentielle remontait à 1982.

Qui pourrait être le Premier ministre d’Emmanuel Macron ? (3’46)

Emmanuel Macron, a déclaré mardi sur une chaîne d’infos en continu qu’il avait en tête un homme et une femme pour occuper le poste de Premier ministre s’il est élu dimanche face à Marine Le Pen.
Il a précisé qu’il annoncerait le nom de son Premier ministre, s’il est élu, dans les jours suivant l’élection. Il a par ailleurs confirmé que les éventuels candidats pour les législatives venant du Parti socialiste ou des Républicains devraient renoncer à appartenir à leur formation d’origine s’ils voulaient faire partie des candidats En Marche !, mouvement qui sera, a-t-il dit, appelé à se transformer en parti. Il a précisé que cette règle s’appliquerait aussi à l’ancien Premier ministre socialiste Manuel Valls, s’il ne voulait pas de candidat d’En Marche ! en face de lui à Evry, près de Paris. En revanche, contrairement à des déclarations antérieures, Emmanuel Macron n’a pas exclu de prendre dans son gouvernement des personnalités qui ont déjà été ministres. « Ce sera des gens qui ont été ou qui sont des maires importants, des présidents de conseils généraux ou régionaux, qui font des choses ou qui ont parfois été ministres mais qui sauront diriger une administration et conduire une politique publique », a-t-il ajouté.

Sources : Mediapart, Reuters, Libé et l’AFP

AGENDA

Théâtre : Je brûle (5’39)

Du mardi 2 mai au jeudi 18 mai 2017, un spectacle de et avec Marie Payen. Le spectacle fait le pari audacieux d’une mise en danger maximale pour la comédienne : se lancer dans un récit qui à tout moment risque de se perdre, fonder sa présence sur l’écoute des spectateurs, déplacer leurs attentes et faire des trous de sa mémoire la caisse de résonance de leurs émotions les plus profondes. Le mercredi 3 mai à 20h et le jeudi 4 à 19h au CDN (avenue Edouard Droz – Esplanade Jean-Luc Lagarce).

Émergence (6’15)

Du mercredi 3 mai au dimanche 21 mai 2017. Première exposition du collectif photographique K10/17. Habitat Jeunes Les Oiseaux (48, Rue des Cras). Vernissage vendredi 5 mai à partir de 18h.

Circasismic #3 (6’36)

Le Festival Circasismic amarrera à Besançon pour sa troisième édition les 4, 5 et 6 mai 2017. Changement de décor et de lieu, cette année, l’événement se déploiera aux Prés-De-Vaux sur les vestiges de la Rhodiaceta. Ça commence le jeudi 4 mai (avenue Chardonnet).