24 avril 2017 Share

Actualités du 24 avril 2017

LE MAG INFOS

Soirée électorale au Kursaal (00’54)

A l’issue d’une campagne pas avare en rebondissements, les Français ont envoyé Emmanuel Macron (23,9 %) et Marine Le Pen (21,7%) au deuxième tour de la présidentielle. François Fillon (20 %) est troisième, devant Jean-Luc Mélenchon (19,2%). Largement battu, Benoît Hamon (6,20 %) appelle à voter Macron. En Bourgogne – Franche-Comté, Marine Le Pen arrive en tête des suffrages. Elle obtient son meilleur score dans le département de Haute-Saône (31,36%). Emmanuel Macron obtient lui son meilleur score (23,65%) en Côte-d’Or. Côte d’Or où François Fillon obtient son meilleur score aussi (21,26%). C’est dans le Jura que Jean-Luc Mélenchon tient le haut du tableau avec 20,28%. On peut également noter que Benoît Hamon obtient moins de 5% dans le département de l’Yonne (4,79%) et en Haute-Saône (4,73%).

1’50 : Les réactions d’avant 20h, avant les premières estimations. Corto et Benjamin au micro de Mélissandre et Pierre-Antoine.

6’30 : Une électrice de passage, ancienne socialiste pas angoissée par les résultats mais qui s’imagine dans la rue en cas de victoire de l’extrême droite.

9’42 : Jeune électrice, c’est la première fois qu’elle milite dans la rue. Elle a eu un véritable engouement pour un programme. Elle a été témoin de ce qu’il se passait sur le terrain.

13’08 : Toujours avant 20h, une électrice qui espérait encore une France du 21e siècle et qui pense déjà à la prochaine échéance des législatives.

18’37 : Emmanuel Girod des Insoumis découvre en temps réel les résultats et donne son ressenti.

21’23 : On entend la réaction du représentant d’Emmanuel Macron pour le Doubs, Denis Baud après sa victoire du 1er tour.

25’02 : Soutien de la 1ere heure d’Emmanuel Macron, Jean-Louis Fousseret, le Maire de Besançon.

27’15 : Déception de Christophe Lime du Parti Communiste. Il appelle au rassemblement, pas de division pour la prochaine échéance des législatives.

29’14 : Les enseignements à tirer de ce 1er tour avec Eric Alauzet, député de la deuxième circonscription du Doubs.

30’39 : Enfin on entend Claire Arnoux et Daniel Conversy de la France Insoumise juste après les résultats.

La soirée du 1er tour avec les bisontins, les militants et les représentants des candidats. Un reportage d’Emma, Mélissandre, Pierre-Antoine et Say.

LA REVUE DE PRESSE

Discours de Macron à La Rotonde (33’07)

Pour fêter son passage au second tour de la présidentielle, Emmanuel Macron avait rassemblé des proches à La Rotonde, une célèbre brasserie du VIe arrondissement de la capitale. Du coup, on parle déjà d’un nouveau « Fouquet’s Gate » du nom de cette mémorable soirée post-deuxième tour de Sarkozy en 2007. A noter que François Hollande y avait fêté sa victoire en 2011, après avoir battu Martine Aubry à la primaire socialiste.

Les Républicains accusent Fillon de leur défaite (33’37)

Il n’aura pas fallu longtemps après la défaite de LR pour que les langues se délient. Les ténors de la droite ont désigné le coupable de la Bérézina : leur candidat, François Fillon. Après des semaines de campagne au son des casseroles et des « Rends l’argent », François Fillon est bien décidés à ne pas endosser la responsabilité de cette défaite. En coulisses, beaucoup préparent la suite.

Mélenchon : une défaite aux airs de victoire (34’00)

Le candidat de La France Insoumise a atteint à la quatrième place. Il a réservé son appel au vote pour le second tour. En arrivant très largement devant le PS, il se place comme incontournable à gauche.

Pas de consignes de vote pour le NPA (34’18)

Le Nouveau Parti Anticapitaliste, qui recueille 1,1 % au premier tour de la présidentielle, refuse de donner une consigne de vote et ne devrait pas présenter de candidats aux législatives de juin. Mais il espère faire émerger « une nouvelle force à gauche ».

Des manifestations place de la Bastille (34’35)

L’autre soirée électorale : à l’appel de mouvements « antifascistes » et « anticapitalistes », qui entendaient organiser une « nuit des barricades », quelque 300 manifestants s’étaient réunis dès avant les premières estimations de la présidentielle place de la Bastille. Les pompiers ont dit avoir pris en charge deux blessés : un jeune adulte qui présente un trauma facial, ainsi qu’une jeune fille mineure en « urgence relative » avec des plaies au visage et au cou. L’adolescente de 15 ans a été blessée « dans une charge des CRS », a affirmé sa mère. « On est venues manifester notre désarroi par rapport aux candidats présents », a-t-elle expliqué. Des manifestations ont aussi eu lieu en province.

Sources : Mediapart, Reuters, Libé et l’AFP

L’AGENDA CULTUREL

Vacances au cinéma (36’05)

Du cinéma à savourer en famille, accessible dès l’âge de 2 ans, mettant à l’honneur toutes les techniques d’animation ou permettant de découvrir quelques grands classiques du 7ème art. Demain, mardi 25 avril : « Les Enfants du chemin de fer » à 14h30 (à partir de 7 ans) et l’atelier « Les Jouets s’animent #2 » (dès 7 ans) à 14h30. Jusqu’au jeudi 27 avril 2017, 3€.

Cavale – Spectacle de cirque équestre (36’34)

Après une tournée en France puis au Maroc, en Allemagne et en Suisse, le Cirque JEHOL pose son chapiteau à Besançon pour une série de dates uniques en Franche-Comté. Vous pourrez descendre sur la piste et découvrir la voltige équestre, les mercredis de 10h à 12h. Enfin, en dehors des spectacles, l’équipe animera des journées pédagogiques destinées aux écoles et au centres de loisirs. Sur le site de la Rodia (avenue de Chardonnet), jusqu’au dimanche 30 avril 2017.