11 avril 2017 Share

Actualités du 11 avril 2017

LA REVUE DE PRESSE

Hollande souhaite la fin des blocages en Guyane (00’43)

François Hollande a appelé lundi à la fin des blocages en Guyane, se disant prêt à recevoir « à tout moment à Paris » les parlementaires guyanais. Le président français a également appelé à la reprise de l’activité des services publics.

 

Crise sociale : L’analyse d’une écrivaine guyanaise (1’24)

L’écrivaine Aline Belfort donne son point de vue sur les mouvements sociaux en Guyane. Elle retient la diversité des revendications qui permet un soulèvement massif de la population.

Incendie au camp de Grande-Synthe (2’33)

Le camp de migrants de Grande-Synthe, dans le Nord, qui se voulait un abri exemplaire pour les migrants rêvant de passer en Angleterre, a vécu : après des bagarres, un violent incendie a ravagé l’essentiel de ses 300 chalets lundi soir, selon les autorités. Vers minuit lundi, le camp dit de La Linière, voulu par le maire écologiste de la commune Damien Carême, a été réduit à un « amas de cendres » et « il sera impossible de remettre des cabanons à la place de ceux qui existaient auparavant », a déclaré à la presse le préfet du Nord, accouru sur place depuis Lille.

Contrôles d’identités pendant les sorties scolaires (3’10)

Après le contrôle subi devant toute la classe par trois de ses élèves noirs ou maghrébins, le 1er mars, gare du Nord à Paris, une professeure d’un lycée professionnel de Seine-Saint-Denis veut obtenir l’interdiction des contrôles d’identité lors des sorties scolaires. Les ministères de l’Éducation Nationale et de l’Intérieur font la sourde oreille.

30e anniversaire de la mort de Primo Levi (3’35)

Ce 11 avril marque le trentième anniversaire de la disparition de l’écrivain italien Primo Levi, rescapé de la Shoah. Au cours des dernières décennies, le statut de grand témoin de l’auteur de « Si c’est un homme » s’est imposé tant en Italie que dans le monde où son opus, racontant l’expérience de l’univers concentrationnaire. C’est cet univers concentrationnaire où la prison n’est pas seulement un lieu d’enfermement, mais aussi un lieu d’humiliation et de l’aliénation de l’humain, qui est le véritable sujet de « Si c’est un homme ». Le titre de ce livre hors genre est extrait du refrain du poème que l’auteur a placé en exergue de son récit. Ce refrain, qui donne en français « Considérez si c’est un homme »,  s’adresse aux lecteurs. Il leur rappelle la force qu’il a fallu aux prisonniers de ces camps pour résister contre la démolition de leur humanité, symbolisée notamment par le poinçonnage d’un numéro sur le bras des détenus. « Häftling : j’ai appris que je suis un Häftling, écrit Levi. Mon nom est 174 517 ; nous avons été baptisés et aussi longtemps que nous vivrons nous porterons cette marque tatouée sur le bras gauche. »

Sources : Mediapart, Reuteurs et Guyane Première

L’AGENDA CULTUREL

Festival de la Bouloie (5’25)

Du lundi 10 au vendredi 14 avril c’est la troisième édition du Festival de la Bouloie. Durant cinq soirées, 6 compagnies Bisontines et Dijonnaises vont présenter leurs créations au Petit Théâtre De La Bouloie, pour le plaisir des étudiants mais aussi de toutes personnes souhaitant assister à une pièce de théâtre ou à un spectacle de danse, le tout dans une ambiance intimiste et conviviale. Au programme, ce soir, Mardi 11 avril à 20h « La Ruine des Lignes Droites », par la Compagnie Corps-Texte, de la Danse et de la Musique.

20e Festival des littératures policières, noires et sociales (6’01)

Une quinzaine d’auteurs dédicaceront leurs romans, seront présents entre autres Ian Manook, Danielle Thiery, Jean-Bernard Pouy, Romain Slocombe, Sonja Delzongle, Marin Ledun… Débats, table-ronde, pétanque, théâtre, musique au programme de ces deux journées. Samedi 15 et dimanche 16 avril, Salle Proudhon (place Granvelle). Vingt ans que ça dure et c’est à chaque fois meilleur !