17 mai 2016 Share

Manifestations 17 mai à Besançon

Plusieurs syndicats étaient dans la rue aujourd’hui: CGT, FO, Etudiants Solidaires, Le syndicat des enseignants, CFDT, épaulés par le comité de mobilisation de l’Université de Franche-Comté et des lycéens. Au total, environ 1000 personnes dans la rue (d’après les organisateurs)

Nous avons suivi le cortege et parlé avec les manifestants. Plus que jamais ils ont déclaré vouloir lutter contre ce passage en force du gouvernement.

Des actions de blocage économique ont été préparées dans la journée, à commencer avec le blocage à midi des portes d’accès du Quick du centre ville de Besançon. Suite à l’intervention des forces de l’ordre, le blocage a pris fin, 45 minutes après son debut.

Blocage Quick - Copyright comité de mobilisation UFC

Blocage Quick – Copyright comité de mobilisation UFC

 

Plus tôt dans la journée, les lycéens ont eu aussi mis en place le blocage du lycée Jules Haag


Copyright Comité de mobilisation de l'UFC

Copyright Comité de mobilisation de l’UFC

 

Suite à la manifestation contre la loi travail, une partie du cortege a continué son chemin direction Gare Viotte. Une fois devant la gare, une vingtaine de policiers et CRS ont essayé de faire barrage, mais une soixantaine de manifestants ont réussi à passer le barrage et à s’installer sur les rails.

Un représentant de la SNCF a entamé des négociations avec les manifestants, pour que ces derniers décident au final que le blocage allait durer seulement 15 minutes . Plusieurs manifestants ont exprimé leur souhait de bloquer seulement les trains de fret, car il s’agissait d’une action de blocage économique