Archive

LE MAG INFOS « Spotlight » à la française (1’04) Après un an d’enquête, Mediapart est en mesure de révéler que 25 évêques français, dont cinq toujours en poste, ont méthodiquement couvert pendant des années 32 prêtres auteurs d’abus sexuels, qui ont

LE MAG INFOS 1967-2017 RHODIA les 50 ans de la Grande Grève (1’27) C’était ce week-end dans le cadre du 50e anniversaire de la grève chez Rhodia. Au programme : musique, expo photos, projection du film « À bientôt j’espère

Le festival Hors Cliché, le festival du film qui « dé-genre » se tient du 16 au 18 Mars et pour le clôturer en beauté, le Bar du Barbu vous invite le Samedi 18 Mars à une soirée sous le signe de

En mars 1967, il y a 50 ans, commençait une de plus grandes grèves de Besançon et cela se passait dans l’usine RHODIACETA (Les RPT, Rhone Poulenc Textile). Jean-Christophe Jacottot, membre du collectif organisateur CGT de l’événement « Rhodia 1967-2017, 50 ans de

LE MAG INFOS 1967-2017 : RHODIA les 50 ans de la grande grève (1’55) Comme le cœur ou le poumon de la boucle Bisontine, des femmes et des hommes travaillant dans la chaleur, la pollution, les horaires décalés et déjà le

LA REVUE DE PRESSE  « A la SNCF, on a affaire à un management par la terreur » (1’29) Edouard, un cheminot du syndicat SUD-Rail, s’est jeté sous un train dans la nuit de vendredi à samedi à la gare

LE MAG INFOS Le forum Masters à l’Université de Franche-Comté (2’07) Mardi 14 mars, les étudiants bisontins on pu découvrir les formations bac + 5 proposées par l’Université de Franche-Comté lors du forum Masters : c’était l’occasion pour eux de

Vendredi 10 mars, se tenait la conférence-débat : »Palestine-Israël, un ou deux états ? » avec TAOUFIQ TAHANI », président national de l’A.F.P.S. – Association France Palestine Solidarité. La conférence a été transmise en direct sur les réseaux sociaux et sur le 96.9FM à

LE MAG INFOS Occupation de la fac rue Megevand (1’36) Hier soir, ce sont 4 familles dont 3 avec enfants (certains ayant moins d’1 an) qui étaient à la rue. Aucune solution apportée par la préfecture, des bisontins ont réagi en